Der Freund meines Vaters Teil 2

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Der Freund meines Vaters Teil 2Teil 2:Der nächste Tag brach an. Gegen 7 Uhr weckte mich Frank. Ich stand auf und hatte eine fette Morgenlatte. Frank sah sie: „Oh, da müssen wir was gegen tun, so kannst du mir heute nicht rumlaufen“Frank kniete sich vor mich hin, nahm unvermittelt meinen Schwanz in den Mund und lutschte gekonnt dran. Ich wusste nicht wie mir geschah. Schauer durchfluteten meinen Körper, ich sah kleine Sternchen vor den Augen. Es dauerte nur wenige Minuten dann spritze ich aus voller Kraft meinen Saft in den Mund von Frank. Er schluckte es. Meine Beine wurden weich, so etwas Geiles hatte ich noch nicht erlebt. Frank stand auf: „So mein Junge, jetzt gehen wir erst mal baden. Dein Proteinshake war sehr lecker. Nun solltest du den Tag über den Kopf frei fürs Segeln haben“. Wir sprangen ins Wasser, was war kühl aber total erfrischen, genau richtig um den Kopf frei zu bekommen. Wir zogen uns was Leichtes an, machten uns fertig und setzen die Segel.Der Tag verging wie im Flug. Wir redeten über dies und das, aber nicht über die letzte Nacht oder den Morgen danach. Wir waren fast schon wie Vater und Sohn. Die Sonne schien uns den ganzen Tag auf den Kopf. Am Nachmittag schlug Frank vor, einen ruhigen Hafen zu suchen und die Nacht dort zu verbringen. Wir fanden einen kleinen Hafen wo noch ein Platz für uns frei war.Am Abend schlenderten wir durch den Ort und suchten uns ein nettes Lokal um etwas zu essen. Gegen 20 Uhr waren wir zurück auf dem Boot. Wie immer am Abend, war es kühl geworden. Wir gingen direkt unter Deck. Frank machte Musik im Hintergrund an und Köpfte eine Flasche Wein. Ich fragte ihn, wieso der Wein? Er sagte: „Die ist für uns mein kleiner, die Tour mit dir macht mir viel Spaß, ich hoffe sie wird noch schöner“. Wir tranken zusammen die Flasche Wein aus. Frank legte seine Hand auf meinen Oberschenkel kam näher und gab mir einen ankara escort intensiven Zungenkuss. „Ich hab dich gern Martin“„Ich mag dich auch sehr, Frank“„Die letzte Nacht war sehr schön. Ich möchte dir gerne mehr zeigen wenn du es möchtest?“„Ja, sehr gerne“Frank nahm mich an die Hand und wir gingen zur Koje. Frank öffnete mein Hemd und meine Hose, zog sich selbst auch aus. Wir legten uns Nackt in die Koje. Frank begann mich zu Küssen und zu streicheln. Mein Schwanz war wieder hart. Franks Schwanz ebenso. Er leckte meine Brustwarzen, fing an meinen Schwanz zu wichsen. Ich spürte seine Brusthaare die gegen meinen Körper drückten.Ich fand es einfach nur schön. Er leckte mir sanft über den Schwanz, nahm ihn vorsichtig in den Mund.„Ich werde ganz vorsichtig sein, du sollst jetzt noch nicht abspritzen“Er leckte mir über die Eier. Frank kniete sich vor die Koje und hob mit beiden Händen meine Beine hoch. Mein Po Loch war direkt vor seinem Gesicht. Er umkreiste mit seiner Zunge mein Loch. Wieder durchfluteten warme schauen meinen Körper. Ich musste leicht stöhnen. „Junge, ich möchte dir zeigen, wie schön es mit einem Mann ist, lass es einfach zu“Frank leckte weiter an meiner Loch, ich spürte wie er seine Zunge ein Stück reinschob. Ich stöhnte immer lauter, es war nur noch geil. Frank erhob sich und legte sich auf mich, sein Schwanz war zwischen meinen Beinen. „Ich möchte dich ficken. Der Schmerz wird schnell vorbei sein. Vertraue mir“Ich nickte nur und war gespannt, was jetzt alles passieren würde. Frank holte aus der Seitenklappe eine Tube und schmierte damit mein Loch ein. Es war recht kühl, aber irgendwie auch angenehm. Frank kam wieder über mich, er spreizte meine Beine, sein Schwanz lag direkt vor meinem Loch. „Mein kleiner, gleich geht’s es los, versuch locker zu sein“Frank setzte seinen Schwanz an meinem Loch an und erhöhte langsam den Druck. escort ankara Ich fühlte wie er sich den Weg durch meinen Eingang suchte. Ein Schmerz durchzog meinen Körper. Ich versuchte mich zu entspannen, wie Frank es mir gesagt hat. Frank schob seinen Schwanz Stück für Stück tiefer in mein Loch. Der Schmerz wurde stärker, aber auch ein Gefühl das ich bisher nicht kannte war dabei. Ich ließ es passieren. Frank war inzwischen ganz in mir drin, er bewegte sich nicht. „Mein kleiner, dein Loch muss sich erst mal an meinen Schwanz gewöhnen“Na einer Weile finge er mit leichten Bewegungen an mich zu ficken. Der Schmerz hatte nachgelassen, das geile Gefühl blieb. Ich spürte wie Frank seinen Schwanz rein und raus bewegte. Es war einfach unglaublich schön. Langsam erhöhte Frank die Geschwindigkeit. Ab und zu stieß er so tief zu das ich seinen Schwanz an meiner Prostata gespürt habe. Mein Schwanz war die ganze Zeit steif. Frank war sehr zärtlich und vorsichtig. Er gab mir immer wieder lange Zungenküsse. Ich war einfach nur geil und glücklich. Frank erhöhte abermals das Tempo. Ich spürte seine Eier gegen meinen Po klatschen. „Kleiner, ich komm gleich, wo willst du meinen Saft haben?“„Wo du willst, Frank“Er wurde schneller und schneller, ich spürte sein Schwanz wurde noch härter als er es eh schon war. Plötzlich zog er ihn aus meinem Po raus und spritzte mir seinen ganzen Saft über meinen Körper. Schub um Schub kam aus ihm heraus. Mein Schwanz, mein Bauch und meine Brust waren voller Saft. Er stöhnte dabei heftig und laut. Er kniete sich hin und nach meinen Schwanz in den Mund. Ich spritzte direkt vor Geilheit erneut in seinem Mund ab. Frank schluckt wieder alles runter. Er legte sich neben mich und drückte sich fest an mich. Sein Sperma verteilte sich auf unsern Körpern. Er gab mir einen Zungenkuss. „Martin, ich glaube ich hab mich in dich verliebt“. ankara escort bayan Mit diesen Worten schliefen wir eng aneinander gekuschelt ein. Der nächste morgen. Mein Loch brannte wie Feuer. Mein Körper war verklebt mit dem Sperma von Frank. Frank lag noch neben mir und schlief. Ich schaute ihn an, er war so süß wie er da so lag. Auch auf seinem Körper waren die Spuren von seinem Sperma zu sehen. Ich wollte gerade aufstehen da legte Frank seinen Arm um mich. „Nicht so schnell mein kleiner, erst mal gibt es einen Guten Morgen Kuss“Er steckte mir seine Zunge in den Hals und rückte mich fest an sich. Ich spürte seinen harten Schwanz, der gegen mein Bein drückte. Frank erkundete mit seiner Hand meine Spermaverklebten Körper. „Mein Kleiner, ich bin Ja überall auf dir“Frank legte die Hand um meinen steifen Schwanz und fing ihn an zu wichsen. „Schau mal, der kleine ist schon wieder bereit“Frank senkte seinen Kopf und nahm meinen Schwanz in den Mund. Diesmal saugte er nur kurz dran. „Mein kleiner, ich möchte dich auch in mir spüren, ist das ok für dich?“Ich konnte meine Zustimmung nur durch ein leichtes Nicken zeigen. Frank nahm die Tube mit Gleitgel, schmierte damit sein Loch und meinen Schwanz ein. Er kam über mich und setze sich langsam auf meinem harten Schwanz. Er glitt ohne Problem in das Loch von Frank. Er stöhnte auf. „Ja, das ist so geil“.Langsam begann er mich zu reiten. Ich sah schon wieder kleine Sterne vor den Augen. Ich konnte mich nicht bremsen, ich spritzte ohne Vorwarnung in Franks Po ab. Frank spürte dies und stöhnte laut auf „Ja, pump es mir alles rein, ich will jeden Tropfen haben“. Frank blieb auf mir sitzen und begann seinen Schwanz zu wichsen. Sein Sperma spritzt in einem hohen Bogen aus seinem Schwanz heraus. Meine Brust, mein Gesicht waren voller Sperma. Auch in den Mund hatte ich etwas von Franks Sperma bekommen. Ich schluckte es einfach runter, ich fand es lecker. Frank stieg von mir ab. „Mein kleiner, wir müssen jetzt erst mal Duschen gehen, so können wir Ja nicht segeln“. Wir zogen uns etwas an und gingen in die Duschen am Jachthafen. Mehr in Teil 3

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Thomas

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

ThomasJe suis footballeur en fin de formation. J’ai 19 ans je suis à l’école de foot d’un grand club depuis 5 ans. Assez doué et tenace j’ai franchi tous les niveaux de qualification. Je commence à jouer à l’international et les matchs m’amènent dans de nombreux pays. Je suis sponsorisé, très bien équipé en matériel et bien rémunéré pour mon âge. Par ailleurs je continue mes études pour devenir enseignant en sport puis peut-être plus tard entraîneur de club.Lors des entraînements il y a toujours toute une équipe de groupies assez bien gaulées qui font tapisserie au bord du terrain. Elles espèrent attirer l’attention des joueurs. Mes collègues d’origine africaine en profitent très souvent. Ils en choisissent une et vont lui dire de venir les attendre devant les vestiaires. Quand ils sont douchés il y en a un qui va chercher la fille et ils se l’a font à plusieurs dans les tuzla escort douches. Comme ils sont vigoureux et bien gaulés la fille ne vient pas se plaindre et j’ai pu voir qu’elles en redemandaient souvent. Quand la fille leur a plu, il y en a un qui sort quelques temps avec elle pour la gâter dans le style virée en voiture de sport et nuit en boite puis ils se la refilent en fonction de leurs envies. Evidemment avant les grandes rencontres ils ralentissent sur les filles pour garder du jus pour le match.C’est comme cela que j’ai rencontré Euralie. Une grande brune, souple bien gaulée et vêtue classe qui matait les joueurs depuis le bord du terrain avec une figure d’ange et des yeux verts. Je l’avais aperçue plusieurs fois et un jour elle m’attendit au parking devant ma voiture. Elle était vraiment belle. Je l’ai abordée pour lui proposer d’aller boire un verre. escort tuzla Elle avait l’air ravie. On fit connaissance en terrasse devant de bons jus de fruits. Elle avait 25 ans et m’expliqua qu’élève journaliste elle cherchait un sujet de reportage pour son mémoire de fin d’étude et qu’elle avait pensé me choisir comme sujet sachant que j’étais un peu l’enfant du pays qui est en train de réussir. J’ai trouvé ça intéressant et je lui proposai un deal « quand tu me poses une question je peux t’en poser une aussi ».C’est comme cela que je suis rentré dans son intimité et que nous avons franchi rapidement les barrières de la pudeur. Le soir même elle était nue dans mon appartement et le lendemain matin je savais l’essentiel de son corps et de sa libido. Elle fonctionnait à fond avec beaucoup d’impudeur et de spontanéité. Elle aimait le sexe sous toutes ses formes et tuzla escort bayan affectionnait particulièrement la soumission. Elle aimait être attachée et qu’on la fouette avant de faire l’amour. Elle adorait qu’on lui pince les tétons et qu’on lui frappe le sexe. Cela la faisait même jouir sans pénétration. Elle aimait la douleur de la sodomie et elle me forma à cette pratique pour laquelle elle était expérimentée. Elle aimait aussi s’exhiber et m’avait demandé qu’on baise devant mes collègues de l’école de foot ce que j’avais refusé sans doute trop jeune pour cela. Avec elle j’ai beaucoup grandit et j’en ai bien profité. Notre relation a duré quelques semaines le temps qu’elle rédige son mémoire puis elle est partie à la recherche d’un autre bourreau, plus expérimenté. Quand elle m’a quitté j’ai retrouvé la forme sur les terrains de foot car mon entraîneur m’avait trouvé un peu fatigué depuis quelques temps.Je n’ai jamais bien compris d’où lui venait ce goût et je n’ai plus retrouvé chez d’autres femmes une déviance aussi clairement avouée, acceptée et partagée avec autant de transparence et de simplicité.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Une fille modèle

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Une fille modèleNotre fille était partie poursuivre études dans la ville voisine. Elle s’était débrouillée toute seule pour se trouver un appartement. C’est que notre fille avait un fichu caractère et depuis longtemps elle savait ce qu’elle voulait. Elle avait aussi loué une camionnette pour emmener ses affaires et une fois installée, elle nous avait dit qu’elle n’a pas besoin qu’on vienne la voir.J’étais trop occupé par mon boulot pour perdre mon temps à aller voir ntore fille. D’ailleurs, elle venait nous voir tous les quinze jours mais ça a fini par s’espacer et elle n’était plus venue depuis un mois si bien que sa mère n’a plus arrêté de me casser les pieds pour qu’on aille voir notre fille.J’ai fini par céder et j’ai pris la route. Quand j’ai sonné à la porte de ma fille, c’est une autre fille qui m’a ouvert. – Excusez-moi ? C’est pas là qu’habite Natacha, lui ai-je demandé ?- Si, si, m’a répondu la fille ! Je suis sa coloc ! Elle est sortie ! Vous êtes qui ?- Son père !- Ah, oui, a ajouté la fille ! Il y a votre photo dans le salon ! Vous voulez entrer ?La fille m’a laissé entrer et elle m’a conduit dans le salon pour me montrer la photo puis elle m’a dit de m’asseoir et je l’ai regardée s’éloigner.Elle était chez elle, après tout et elle avait bien le droit de s’habiller comme elle voulait, avec une petite jupe qui lui arrivait au ras du cul et une chemisette si décolletée qu’elle ne tenait que par un nœud sur le nombril. Nombril que j’avais pu voir, ainsi que la poitrine généreuse.La fille est revenue me voir au bout d’une demi-heure pour me proposer de boire quelque chose. J’ai accepté et elle a disparu à nouveau. Une demi-heure encore et j’ai entendu la sonnette. Cette fois, c’était ma fille. Je me suis levé.- Papa, m’a-t-elle dit, ce n’était pas la peine de venir me voir ! Je viens dimanche ! J’allais t’appeler !Je lui ai répondu que je passais dans ataşehir escort le coin pour mon boulot.- Tu as vu ma coloc, m’a encore demandé ma fille ?Je lui ai attrapé le bras parce que j’avais vu quelque chose. J’ai remonté sa manche.- Et c’est quoi, ça, lui ai-je demandé ?Elle m’a tout de suite répondu que c’est un tatouage.- Un vrai ?- Un vrai ma répondu ma fille !- Et ça veut dire quoi ?Ce n’était pas notre écriture mais autre chose, une autre langue.- C’est du russe, m’a dit sa coloc qui était revenue dans le salon ! Et ça veut dire que j’aime les femmes !Le visage de ma fille s’était éteint.- Tu n’as pas dit à tes parents que tu es lesbienne, a continué la coloc ?Elle a soulevé la manche de sa chemise et j’ai vu tout un tas de petits mots en russe.- C’est toutes les filles avec qui j’ai baisé, a ajouté la fille ! La première c’était celle-ci ! J’avais quinze ans ! C’était ma cousine !Sur son bras, il y avait bien une douzaine de noms et sans me laisser attendre, elle a remonté son autre manche qui était aussi pleine de mots.- Et celui-ci, c’est Natacha, a ajouté la fille !Ma fille n’avait qu’un prénom et quant au nom de notre famille, il était plutôt court et ça ne semblait pas correspondre avec ce que la fille me montrait. Je lui ai posé la question.- Exactement, il est écrit, m’a répondu la fille : Natacha, celle qui aime lécher les chattes !Ma fille était plus blanche qu’un bout de carrelage de salle de bains.- Montre-lui, lui a intimé sa copine !Ma fille a retiré sa chemise et elle n’avait pas de soutien gorge et sa poitrine était constellée de petits dessins. Après, elle a baissé son jean sur ses fesses puis elle m’a montré le dessin. Sur ses reins, deux femmes faisaient l’amour et sur le dessin, c’était vraiment leur visage à toutes les deux et les deux femmes étaient toutes les deux équipées de godes ceinture dont celle qui ressemblait kartal escort à ma fille profitait mais en regardant bien, j’ai vu que le gode, c’était dans l’anus qu’elle le prenait.- C’est pas fini a insisté l’autre fille et ma fille a laissé tomber son jean sur ses chevilles et sur ses cuisses j’ai vu d’autres dessins, comme celui d’un couple, l’une debout et l’autre agenouillée entre ses jambes pour lui faire un cuninlingus.- L’autre côté, a ordonné l’autre fille ! Ma fille a obéi et cette fois la fille était coincée entre deux autres. Elle avait aussi d’autres tatouages sur les mollets et je me suis demandé si je n’allais pas tomber dans les pommes mais les deux filles m’ont laissées au prétexte de préparer leur dîner et j’ai pu visiter l’appartement.Dans la salle de bains, il y avait tout pour se raser de près et aussi des godes tout propres prêts à servir et dans la chambre, des photos sur les murs prises sur une plage et sur l’une d’elles, ma fille tenait sa copine par la main tandis qu’elle se faisait rouler un patin par une autre et sur une autre vue, elle était assise sur une serviette de plage et cuisses écartées, elle écartait sa vulve avec ses doigts. Je n’avais pas tout vu parce que sur une troisième photo, elle montrait son cul avec un plug dans son anus et des chaînettes qui pendaient à des anneaux plantés dans ses petites lèvres. J’en avais vu assez. Je suis allé trouver les filles dans la cuisine et je leur ai dit que je dois partir si je ne veux pas arriver en retard et je suis parti. Je n’arrêtais pas de penser à notre fille et plusieurs fois j’ai faille terminer dans un fossé. Une fois arrivé à la maison, j’ai dit à sa mère qu’elle avait dû aller quelque part parce que personne n’avait répondu puis je suis allé me coucher. Ma femme est venue me rejoindre un peu plus tard. Pourquoi m’a-t-elle parlé de ça ?- Tu te souviens, au début de notre kadıköy escort mariage, tu m’avais demandé si j’avais déjà couché avec une fille ? Eh bien, je t’avais menti ! Je l’avais fait plusieurs fois ! J’étais attiré par les femmes et surtout par les femmes avec des gros seins, a-t-elle poursuivi !- Ah bon ?Elle m’a pris la main et elle l’a portée à sa coupe pour que je caresse sa chatte. Elle faisait souvent ça pour me dire qu’elle avait envie.- C’était pas que je voulais avoir des gros seins, a-t-elle poursuivi ! J’avais envie d’être avec elles, de me serrer dans leurs brasè. Je voulais qu’elles me caresse et on s’embrassait sur la chatte et même on se masturbait ! Tu m’avais demandé pourquoi j’avais ce petit tatouage, a ajouté mon épouse ? Eh bien, je l’ai fait faire pour prouver à une fille que je l’aimais !- Mais t’es lesbienne, lui ai-je demandé ?- Non, je suis bi car j’ai toujours aimé que tu m’enfonces ta bite dans mes trois trous ! Ça, tu ne peux pas me le retirer !Il était vrai qu’elle me faisait des pipes et que je la baisais mais un jour elle m’avait proposé de l’enculer. Et quand je l’avais fait, elle m’avait même dit que c’est bon.- Je voudrais que tu me la mette bien au fond, m’a encore réclamé mon épouse ! Je ne me suis pas fait prier.- Ah, j’aime ça quand tu m’encules, m’a-t-elle répété plusieurs fois ce soir-là ! Tu dois penser que je suis une pute ! Ah, c’est bon !J’ai fini dans son anus puis je me suis endormi mais ma femme m’a réveillé :- Tu crois que notre fille tient de moi ? Je voudrais quand même qu’elle nous fasse un descendant !Quelques jours plus tard, en passant dans la rue de la mairie, je me suis arrêté devant la boutique du tatoueur et j’ai dit à ma femme que je veux lui offrir un tatouage :- Un grand, avec deux femmes qui font l’amour et un homme qui vient derrière la seconde pour l’enculer !Elle m’a répondu que ça doit coûter cher mais j’avais touché une bonne prime et nous avons commencé le chantier. Ça a duré un mois presque mais une fois fini, la mère ne déparait pas avec sa fille. Maintenant, tout le monde verrait que ce sont deux gouines.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Les vaches laitières

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Les vaches laitièresL’idée de me faire traire comme une vache laitière cheminait depuis un moment dans l’esprit tordu d’Alain. Alors qu’il m’embroche en levrette en me malaxant les seins, il lui vient à l’esprit d’appeler nos amis et de leur donner rendez-vous avec Katia et Sofia dans une ferme du coin.Mais pour l’instant, je me donnais complètement à mon plaisir de me faire tirer par mon homme. Alain accélère la cadence, en me disant à l’oreille :« T’es de plus en plus salope ma chérie. T’es accro à la bite hein ? T’aime te faire bourrer comme une grosse vache ? Tu vas voir on va te traite comme une bonne laitière Normande ! »Il donne des coups de rein pour s’enfoncer encore plus profond en continuant comme une litanie de me dire :« T’es bonne que pour te faire enfiler, pomper des mecs ! »Le salop me bourre de plus en plus sauvagement à grands coups de mandrin, me défonçant et me prenant de plus en plus profondément. Lorsque l’orgasme m’emporte, Alain ne pouvant plus se retenir, me retourne et se met à gicler à longs traits épais dans ma bouche. Je déglutis.Remis tout les deux bursa escort de notre jouissance,il me lance :« Allé ! En voiture ! »”je vais m’habiller avant chéri ! »« Non ! T’es très bien comme ça ! Où on va t’aura pas besoin de fringues. »Une petite heure plus tard, nous voilà dans une ferme. Alain me met un licol au cou et m’entraîne vers l’étable où nous attendent, Christian, Christophe, Seb, David et Guillaume. Katia et Sofia sont déjà attachées nues les mamelles pendantes. Christian l’accueille chaleureusement en lui disant :« On attendait que toi pour commencer. Nos femelles sont déjà prête. »Les autres disent :« On va voir entre les trois laquelle est la meilleur laitière ! »J’angoisse en regardant mes copine et Guillaume se charge de m’installer aux côtés des autre filles.Seb dit en substance :« On va avoir du lait pour le petit-déj ; demain matin. »Christophe propose même hilare :«  D’ailleurs avec leurs grosses mamelles, on pourrait les traire tous les jours ! »« Oui mais il faudrait faire attention à leurs nourritures dans ce cas pour avoir le meilleur lait possible. »« C’est escort bursa vrai ça, tu as raison Christian. Je nourrirais la mienne au sperme ! »Nous voilà toutes les trois dans cette salle de traite, à quatre pattes au milieux des bovins et on nous place les suceuse sur les mamelons. La machine se met en route et commence à pomper nos seins dans un drôle de bruit de succion. La pression de la pompe est douloureuse et je grimace. Nos mamelles alourdies par les suceurs pendent en se ballottant au rythme de la machine. Nous geignons mais restons dociles. Au bout de dix minutes de ce calvaire, Guillaume lance :« Ça y est leurs pis sont vides. Seb, Christophe, vous venez me donner un coup de main pour enlever les suceur des femelles ? »David constate :« Voyons qu’elle est celle qui est la plus rentable.  Mais dis donc Alain ta vache donne bien et Sofia n’est pas mal non plus. Quand à Katia, il va falloir qu’elle fasse plus d’effort pour les prochaines fois !  Mais bon on a presque un litre de lait. »Alain lance en rigolant :« C’est normal, je la trait tous les jours ! »Guillaume görükle escort nous détache. Nos seins sont rouge et douloureux. David, ironique dit à mon mari :«  On va rapporter du produit 100% du terroir et certifié bio ! »Excités comme des porcs, les mecs nous prennent en levrette et se font sucer en attendant leur tour. Je trouve que David me pistonne plus brutalement qu’à l’habitude en me donnant de grande claques sur les fesses. En levant les yeux vers mon mari qui se fait pomper par Katia, il lui dit :« Décidément ta femelle est bien la meilleure ! »« Fais-toi plaisir ! Elle est faite pour ça ! »Guillaume, qui au moment encule Sofia qui couine comme la dernière des pute, sort de son cul pour venir vers moi en disant à Alain :« Je vais lui donner sa première ration de sperme. »Secoué par celui qui me baise, j’ouvre docilement la bouche pour recueillir Guillaume. J’entreprends un pompage en règle de son chibre. Il ne tarde pas à venir et éjacule dans ma bouche. J’avale le tout en bonne chienne et lui nettoie même sa hampe. A ce moment David arc bouté au fond de mon con se lâche à son tour.Alain lui reproche :« Merde t’aurais pu au moins lui remplir l’estomac ! »Christophe lance :« Ça y est tout le monde est satisfait, on va pouvoiry aller et ramener nos trois salopes ! »

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

L’invitation à dîner d’Alain et Michèle

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

L’invitation à dîner d’Alain et MichèleL’invitation à dîner d’Alain et MichèleAprès la semaine intense passée dans ce Donjon, en ce Lundi Michèle avait besoin de se reposer un peu de toutes ses émotions, de son côté Alain lui n’avait qu’une envie c’était de remettre cela le plus rapidement possible surtout qu’il avait furieusement envie de revoir cette Patricia qui finalement ils ne connaissent que depuis très peu de temps. Passant un coup de téléphone à David il veut savoir s’ils seraient dispo pour un diner en semaine chez eux. David sans en parler à Patricia lui dit que pour eux Jeudi soir ça leur convient.Alain : « Tu te doutes bien que vous ne venez pas que pour un simple diner, je veux avec ton consentement abuser de ta SOUMISE »David : « J’en entendais pas moins de ta part, elle sera bien docile, tu m’offriras Michèle et puis de toute façon cela finira par une bonne et chaude partouze comme d’habitude »Alain annonce à Michèle que Jeudi soir ils auront de la visite.Michèle : « J’espère que tu n’as pas invité tout un régiment, j’ai besoin de recharger un peu les accus »Alain : « Non ma chérie juste Patricia et David, finalement on ne la connaît pas tant que ça cette salope, il serait temps d’en savoir un peu plus sur elle et David n’est jamais venue chez nous non plus »Michèle à l’idée de revoir cette sacrée chienne a des petits picotements dans le bas-ventre et finalement est bien contente de l’initiative de son mari.Michèle : « Moi ce qui me ferait plaisir c’est de la soumettre un peu cette Chienne, dans son regard on lit souvent une notion de défi, David a encore un peu de travail avant de la faire devenir une vraie esclave comme moi »Alain : « Alors parfait j’enverrai un texto à David lui expliquant que le but de ce repas c’est qu’elle soit soumise à tout les 3 et en priorité toi au départ, tu le mérites vu ta prestation dans ce Donjon »Michèle : « Merci mon amour finalement j’ai hâte d’être à jeudi soir »Alain : « Je savais qu’il ne t’en fallait pas beaucoup pour redevenir ma bonne Chienne »David de son côté ayant reçu le message d’Alain essaye de joindre Patricia qui ne lui donne plus de nouvelles depuis le dimanche où ils se sont quittés (pour rappel Patricia est sa Soumise mais elle est une femme mariée, son mari n’étant pas au courant de sa soumission et encore moins de son infidélité). Même s’il ne la voit pas tout les jours d’habitude celle-ci réponds au moins à ses messages. Quand enfin mercredi soir celle-ci l’appelle.Patricia : « Pardon mon Maître, je sais que tu dois être en colère mais j’ai eu un gros imprévu mon mari a posé 3 jours de congé sans m’en parler et depuis il était de longue sur mon dos, j’ai peur qu’il soupçonne quelque chose, j’ai du effacer nos conversations redoutant qu’il vienne fouiller mon tél, là il revient juste de partir pour 5 jours, tu me parlais d’un diner jeudi soir chez Alain.»David un peu excédé : « Tu savais en signant ce contrat de soumission avec moi que cela te mettrait dans des situations quelques fois compliquées, si cela doit se reproduire invente une excuse pour t’absenter et répondre un minimum à mes appels c’est bien compris j’espère ?”Patricia : « Oui pardon de toute façon ma grande sœur est la seule qui soit au courant pour nous 2, je vais lui demanderai de me couvrir de temps en temps prétextant un repas ou une soirée chez elle si cela se représente»David : « OK, tu ne m’avais pas dit que ta sœur le savais, si tu as confiance en elle alors soit. Pour demain chez Alain prévu une tenue hyper sexy comme tu en as l’habitude et n’oublie pas aucun sous-vêtements pour bien montrer que tu es ma Soumise »Patricia : « Il me tarde déjà d’y être de te revoir 3 jours que tu me manques mon Maître »Le soir arrivant, Patricia est rayonnante et habillé hyper sexy, limite PUTE, robe rose à trous de grands talons de 16cm et un rouge à lèvres, rouge très vifs. David un peu subjugué sifflote : « Et bien tu es habillé comme une grosse CHIENNE, tu as envie de te faire démonter ce soir »Patricia : « Tu ne peux pas savoir même comment je suis impatiente, j’en suis toute trempée déjà tu veux vérifier»David : « Non je te fais confiance et j’aurai largement le temps de le constater, aller il est temps d’y aller tu sais bien que je déteste être en retard et pour te prévenir ce soir en fait tu appartiens autant à moi qu’à Alain et Michèle, c’est clair ? »Patricia : « Oui Maître très clair, je me doutais bien par rapport à Alain mais je ne pensais pas Michèle, je la redoute presque plus que vous 2 car entre femmes on a tendance à être encore plus Salope dans la v******e »De leur côté Michèle et Alain avaient pris leur précaution, leurs filles Isabelle (22 ans) et Séverine (20 ans) ne seront pas là participant à des soirées étudiantes et rentrant logiquement se faire baiser par leurs compagnons de soirées. Telle mère telles filles, aussi Salopes l’une que les autres. Afin de passer le moins de temps possible à table, ils ont convenu de faire un apéritif dinatoire à base de champagne et d’être directement dans le salon sur les 2 beaux canapés. Michèle tout comme Patricia porte une tenue ultra sexe, un haut ultra moulant qui font bien apparaître ses beaux nibards et un short en cuir à ras la moule avec malgré tout un string juste pour faire râler David quand celui-ci lui matera l’entre cuisse d’autant plus que ce string est usagé depuis hier et qu’il est rempli de sa mouille. La sonnerie d’entrée sonne Alain va leur ouvrir et siffle d’admiration devant la tenue de Patricia et sans aucune vergogne l’embrasse directement dans la bouche en lui mettant sa main sur sa gorge.Alain : « Bienvenue chez nous ma SALOPE, il est temps de faire plus ample connaissance et je sens que l’on va bien s’amuser à te soumettre tous les 3, Michèle vient voir notre PUTAIN est arrivée »Patricia le rouge aux joues devant ses mots n’ose lui répondre se contentant de dire : « Merci à tous les 2 pour votre invitation »Michèle : « Et bien on dirait qu’il y en a une qui sait pourquoi on l’a invité, pas mal ta robe à trous ma chérie, faudra me dire où tu l’as acheté il m’en faut une pour mes soirées où mon mari me soumets »David enchanté de la tournure que commence la soirée fait pour sa part la bise à Michèle, il aura le temps d’embrasser ce beau visage et ses lèvres si pulpeuses.Alain les fait installer dans le salon, David et Michèle d’un côté tandis que lui s’installe avec Patricia sur l’autre canapé leur faisant face, la première bouteille de champagne est débouchée et les 4 amis trinquent à cette soirée.Alain : « Content de votre présence, j’ai bien cru que cette soirée n’aurait pas lieu ayant eu finalement ta réponse positive David que ce matin »David : « Oui désolé c’est Patricia qui a eu un souci, elle va vous en parler »Patricia honteuse de devoir étaler ses problèmes de couple devant ses amis explique la raison de son silence depuis 3 jours.Patricia : « D’ailleurs désolé mais il se peut que mon mari m’appelle dans la soirée, il est assez possessif quand il est en déplacement aussi longtemps »Michèle : « On sera compréhensif je t’assure ma chérie. David vient de me dire que ta soeur est au courant de ton infidélité faudra l’inviter un soir comme cela tu auras un bon alibi» »Patricia rigolant malgré sa gêne : « Ah non je ne pense pas que cela soit son genre de soirée et puis tu sais elle est bien plus âgée que moi 60 ans et franchement pas terrible physiquement, et moi j’aurai trop honte si elle était là »Michèle : « Si tu savais ce qu’on est capable d’accepter tu en serais bien étonné, c’est quand on est devant l’occasion qu’on s’en rend compte, tiens moi l’autre jour pour l’anniversaire de ma fille Isabelle, je me suis faîte prendre par tous les jeunes garçons présents et je peux te dire qu’ils étaient nombreux et pleins de vigueurs ces jeunes salauds »Patricia estomaqué : « Ne me dis pas que ta fille t’a vue ? »Michèle : « Bien sur que si, mes 2 filles m’ont vues et puis elles sont presque aussi Salopes que leur mère, j’ai honte de le dire mais je leur ai déjà sucer leurs coquillages et elle le mien »David ayant eu part de cela n’en est pas surpris mais enchaîne : « Il aurait donc fallu inviter la sœur de Patricia ainsi que vos 2 filles, je n’ai même pas eu l’honneur de les rencontrer »Alain redevenant un peu le papa de ses filles chéries : « On se calme, Michèle avec mes filles, elles font cela quand je suis absent moi je ne veux pas y assister, je reste leur papa chérie. »David : « Normal Alain à ta place je réagirais pareil. »Alain : « Et puis on avait envie juste d’un petit plan simple à 4, on aura le temps de refaire des orgies avec les autres membres de la bande »La première bouteille de champagne se terminant Michèle commence à prendre les affaires en main.Michèle : « Bon Patricia, sait-tu pourquoi ce soir tu dois être Soumise à tous les 3 ? »Patricia : « Non, j’avoue que je me doutais bien qu’un jour mon Maître me prêterait à l’un des amis mais je ne pensais pas que les femmes pourraient me posséder aussi. »Michèle : « Et bien je t’explique sachant qui tu sais qui a remporté le concours du Gang des Salopes m’a soumise à sa volonté moi j’estime qu’en tant que seconde j’ai le droit de soumettre à mes désirs la troisième c’est-à-dire toi ma chérie, j’en ai parlé bien entendu à ton Maître qui est d’accord donc voilà pourquoi ce soir tu vas m’appartenir »Patricia déjà un peu pompette n’ayant pas l’habitude du champagne n’ose pas avouer qu’elle mouille déjà aussi ose t’elle juste incliner la tête montrant son accord mais précise qu’elle refuse tout ce qui est jeux d’URO ne se sentant pas encore prête à ça.Michèle : « OK pas d’URO. Puisqu’on est maintenant bien d’accord, commence par pomper mon mari, regardes comme il bande à travers son pantalon, ce salaud me parle de toi sans arrêt depuis lundi j’en suis presque jalouse et en même temps que tu le suces, tu me regardes moi dans les yeux comme une bonne Chienne »Faisant glisser la fermeture éclair du pantalon d’Alain, elle sort sa queue déjà toute gonflée de désir, Patricia approche ses lèvres, commence d’abord par renifler son odeur de mâle en rut, sors sa langue et au lieu de s’attaquer d’abord à son gland glisse tout le long de la hampe, elle le lèche comme un bâtonnet de glace fixant intensément Michèle.Patricia : « Regardez Maîtresse Michèle comme votre mari bande pour moi, je vais le dévorer, lui engloutir son gros gourdins dans ma bouche de PUTE »Alain se laisse faire tout en buvant son champagne mais la bite juste sortie du pantalon il ne se sent pas à son aise ne pouvant pas lui donner ses couilles à sucer aussi rapidement il se retrouve à poil ainsi Patricia peut jouer avec tout son sexe.David devant le spectacle de sa Soumise experte en fellation en profite pour caresser un sein de Michèle jouant à faire durcir son mamelons et lui demandeDavid : « Je ne suis surpris ma Salope de te voir avec un string, d’habitude Alain te présente souvent nue dessous »Michèle : « En fait je porte ce string depuis lundi, je ne te raconte pas comme il est plein de sécrétions de ma chatte et il est spécialement pour toi, je compte de le donner pour que tu te branles dedans en pensant à moi »David : « Hummm, j’adore ma Salope, elle tiendra compagnie à celle que m’a envoyé notre grande amie commune, pendik escort je pourrai sniffer les 2 en comparant vos odeurs de grosse Cochonne »Michèle : « Génial tu auras nos 2 odeurs de putain pour t’exciter en permanence petit pervers, alors Alain elle s’occupe bien de toi cette pouffiasse ? »Alain la main sur la tête de Patricia qui a disparu dans ses cuisses : « Oh que oui cette Salope s’attaque à mon trou du cul, elle ne m’a toujours pas pris en bouche, 5mn qu’elle s’occupe de ma rosette je bande comme un turc, David tu avais raison elle me dévore le fion avec gourmandise, j’ai été con de ne pas en avoir profité la première fois et je la laisse me mettre un doigt au cul sans souci »Patricia : « Merci Maître Alain de m’offrir votre cul à bouffer, je vais vous avaler votre verge si dure que vous allez juter au fond de mon palais »S’activant à pomper intensément le sexe dressé d’Alain, Michèle à envie de l’entreprendre maintenant s’adressant à David.Michèle : « Je vais me la faire cette Pute, je mouille tellement de la voir sucer mon mari si bien, viens me lécher un peu j’en peu plus je mouille trop ensuite j’irai mettre le gode ceinture que j’ai préparé »Ne se le faisant pas dire 2 fois, David enlève le string bien trempée de Michèle qu’il met direct dans sa poche et lui prodigue un cunnilingus hyper sensuel insistant beaucoup sur le coquillage de Michèle, il sait que c’est l’une de ses faiblesses, au moment où il veut la doigter pour la faire jouir, celle-ci lui retire sa main.Michèle : « Non je ne veux pas jouir de suite, laisse moi prendre ta Patricia d’abord et je te promets que je serai me montrer reconnaissante après, si pendant que je m’équipe tu allais lui préparer sa chatte et son anus à ta protégée »Alain toujours avachi sur le canapé avec Patricia à 4 pattes le suçant encore David se positionne derrière elle et avec sa langue s’occupe de suite de lui lécher son bel anus. Au contact de cette langue, Patricia reconnait celle de son amant et commence à couiner de plaisir. Elle sent 2 doigts qui lui branlent le vagin, excitée comme elle est, elle annonce qu’elle risque de bientôt juter ce qui a le don de faire arrêter David.Patricia : « Non s’il te plait continue j’allais venir »David une grande paire de claques sur ses 2 fesses : « Ce n’est pas à toi de décider quand tu vas jouir Salope, Michèle veut avoir le privilège de te faire jouir alors je te laisse entre ses mains ou plutôt entre son gode-ceinture »En effet Michèle s’avance vers Patricia avec un gode de dimension assez impressionnante.Michèle : « Tu vois ma grosse Chienne, je me suis acheté ce matin exprès pour toi ce magnifique jouet, il est tout neuf, tu auras le privilège de l’inaugurer »Alain intervenant : « Attends ma chérie, je ne veux pas de suite jouir dans sa bouche, je vais lui prendre sa chatte, comme cela double pénétration d’entrée pour cette catin, à toi de décider double vaginale ou si tu la sodomise »Michèle : « Son CUL bien sur mon cher époux, trop bon on n’a jamais fait cela ensemble tous les 2 en double sur une Salope »Patricia se positionne sur la bite d’Alain et voyant arriver Michèle commence un peu à flipperPatricia : « Maîtresse Michèle il est vraiment trop gros ce gode et depuis ce weekend David a laissé mon CUL se remettre de nos folies alors s’il te plait allez y mollo »Michèle : « Attends ma chérie ne t’inquiète pas je vais moi aussi te lécher ta rosette et tandis que tu t’empale sur Alain, je vais te mettre 2 doigts dans ton vagin et me servirai de ta mouille pour te lubrifier plus »David se retire et se positionne bien en face voulant profiter du spectacle, il branche même une caméra qu’il a emmené pour immortalisé cet instant, se mets lui aussi à poil et se branle en toute douceur voyant sa CHIENNE s’offrir autant.Quand Michèle après une préparation minutieuse rentre le gland de ce gode dans l’anus de Patricia celle-ci ne peut pas s’empêcher de pousser un petit criPatricia : « Ouille ce gland est vraiment énorme, ne t’arrête pas je suis prête à le recevoir ton mari me pilonne tellement bien la chatte que je dégouline sur lui »Alain : « Putain oui cette PUTE on dirait qu’elle me pisse dessus tellement elle jute, claque lui ses fesses à cette Chienne »Michèle lui claquant fort les fesses tout en l’enculant d’un coup sec : « Alors comme cela tu jouis sur mon mari sans ma permission, laisse moi bien t’enculer d’abord ensuite tu mériteras que l’on te fouette tout les 2, tu iras lécher Alain après pour boire ton jus sale PUTAIN »Patricia empalé de tous les côtés et jouissant encore plus sur les mots de Michèle lui répondsPatricia : « Je suis votre Soumise, votre Esclave, votre Pute faites de moi ce que vous désirez Maîtresse vous m’enculez tellement bien, désolé mais je jouis en continue, je lécherai tout bien après même votre gode sortie de mon cul ainsi que votre chatte si vous me le permettez Maîtresse. »Michèle : « Ah putain que c’est bon d’être pour une fois de l’autre côté et de ne plus être Soumise, tu vas venir me brouter plus tard ma grosse Cochonne, Alain faudrait penser à embaucher une soubrette qui nous soit SOUMISE à tous les 2 »Au moment où David allait se lever voulant baiser la bouche de Patricia libre il entend comme une porte qui s’ouvre, Alain et Michèle absorbés de prendre Patricia ne remarque rien, aussi sont-ils tous stupéfait découvrant Isabelle et Séverine entrant dans le salon en poussant un cri de surpriseIsabelle : « Putain merde, je comprends maintenant votre insistance à ce que l’on sorte ce soir et qu’on dorme chez nos copains, vous faites chier, et puis d’abord c’est qui ce pervers à poil sur le divan et cette grosse pouffiasse »Alain n’ose même pas se retourner regarder ses filles dans les yeux, il reste immobile dans le vagin de Patricia sans bouger, elle aussi est pétrifié par ces 2 adolescentes se cachent dans le cou d’Alain.Michèle le rouge aux joues sortant son gode ceinture de Patricia : « Ma fille arrête de suite d’être grossière, ne me fais pas honte devant mes amis et puis ne commence pas à faire ton effarouché, il me semble que pour ton anniversaire cela ne t’a pas dérangé de voir ta mère se faire prendre par tes copains et puis vous le savais très bien toute les 2 que Papa et Maman sont échangistes »David remarque que Séverine elle ne dit rien et fait exprès de jouer passer avec une sucette le long de ses lèvres tout en matant sa queue.Michèle : « Et d’abord pourquoi vous rentrez si tôt et pourquoi vous n’êtes pas chez vos copains ?»Isabelle : « Tu parles d’une soirée, c’est tous des porcs, nos 2 copains nous avaient dit qu’on se ferrait un ciné puis une soirée romantique tout les 4, tu parles alors qu’on croyait qu’ils nous amenaient au resto on s’est retrouvé dans une cave ou nous attendaient une quinzaine de mecs de tout type, reubeu, blacks. Je suis rentré dans une rage folle, je les giflé réussi à prendre ma sœur et on a pris un taxi pour rentrer, il n’est pas près de me revoir celui là avec son plan foireux »Michèle s’adressant à Séverine : « C’est vrai ce que racontes ta sœur ? »Séverine tout en suçant son dessert lui fais signe que oui.Michèle : « OK j’avoue que ce n’est pas sympa mais peut-être qu’il voulait te faire plaisir après tout vous êtes autant Salopes que votre mère »Isabelle : « Ouais ben je ne suis pas d’humeur en plus Sev et moi on a nos règles donc merci pour le plan »Michèle se mettant à rire : « Ma pauvre chérie tu apprendras que les hommes n’en ont rien à faire que tu es tes machins, pour eux tu ne seras toujours qu’un sac à foutre et puis ils penseront toujours à tes fesses »Alain enfin retrouvant la parole : « Bon mes filles chéries si maintenant vous pouvez nous laisser seul, on aimerait un peu d’intimité »Séverine s’exprimant pour la première fois : « Mais oui mon papounet, on va monter, amuse toi bien avec cette belle Salope »Michèle claque la joue de sa fille : « Je vous ai déjà dit d’arrêter la grossièreté en notre présence, cette Salope comme tu dis est une chère amie et elle s’appelle Patricia si tu n’es pas capable de respecter au moins les femmes ne t’étonne pas que les hommes se servent de vous comme des Putains, vous mériterez que je vous punisse mais j’ai autre chose à faire ce soir on en reparlera demain matin »David trouvant enfin un moyen d’intervenir : « Michèle excuse moi mais moi aussi je ne supporte ce manque de respect envers Pat et ta petite vicieuse de Séverine qui n’arrête pas de me mater la queue en douce aussi avec ta permission permets moi de les punir à ta place, y aura moins de conflit d’i****te dans ce cas »Michèle reconnaissant le côté pervers de la situation se dit qu’après tout pourquoi pas elles l’ont bien méritées à venir gâcher le début de leur soirée. Par contre Isabelle ne voit pas cela du même œil.Isabelle : « Enfin maman tu ne vas laisser ce pervers abusait de nous et toi papa dit quelque chose merde »Et là sans attendre la permission David gifle Isabelle.David : « Tu le fais exprès ou quoi ta mère t’a dit d’arrêter d’être mal poli »La situation excite grandement Michèle et même Patricia rentre dans ce jeu pervers.Patricia : « C’est bien David, tu as vu comment elle m’a parlé, si je n’étais pas occupé à baiser son « papounet » je la giflerai bien volontiers aussi, fais là s’excuser de m’avoir traité de grosse pouffiasse »Isabelle les larmes aux joues tellement elle ne s’attendait pas à cette gifle implore sa mère : « Maman pardon, ce début de soirée m’a trop énervé, je suis fatigué on peut en reparler demain à tête reposé »Michèle : « Ma chérie dans la vie faut assumer ces actes et surtout ses paroles, je ne t’ai toujours entendu ta sœur et toi présenter vos excuses à Patricia et David »Isabelle toute penaude : « Pardonnez moi les mots ont dépassé ma pensée, je vous présente mes excuses »Séverine se faisant languir : « Oui bon pardon mais bon je n’ai pas mes règles moi, je voulais bien rester dans cette cave, c’est elle qui a pris peur »Michèle : « Toi tu as beau être la cadette il va falloir que je te surveille plus qu’Isabelle, en attendant vous savais bien que votre père ne vous veut pas dans nos pates, alors David va vous suivre et soyez gentille avec lui, vous verrai les jeunes c’est bien mais un mec d’expérience peut vous apprendre énormément mes chéries »Isabelle implorant toujours sa mère : « Que David s’occupe de Sev puisqu’elle a le feu au cul, maman j’ai trop honte avec mes règles »Ne laissant pas Michèle répondre David lui rétorque :David : « T’inquiète je ne te prendrai pas ta précieuse petite chatte, d’ailleurs je ne voudrais pas vous engrosser toutes les 2 et devenir le gendre de Michèle, tu vas voir Isabelle que ta bouche et ton anus me suffiront ainsi que ceux de ta sœur cadette »Séverine parlant dans l’oreille de sa sœur, celle-ci se laisse finalement convaincre de monter dans la chambre d’Isa et de profiter de cette homme d’expérience n’ayant connu que des baiseurs de leur âges.Soulagé de voir enfin ses filles partis mais un peu honteux que son ami abuse d’elle, Alain a bien envie de faire payer cela à Patricia, se retirant d’elle, il dit à Michèle.Alain : « Je sais que nous avons des jeux pervers mais crois tu prudent d’y mêler nos filles avec des amis à nous ? »Michèle : « Au contraire moi je préfère les savoir entre escort pendik de bonnes mains plutôt qu’elles aillent faire de mauvaises rencontres tu as vu déjà comme Séverine est plus Salope que son aînée »Alain : « En attendant mes filles m’ont empêché de jouir, m’ont fait débander et ça Patricia tu vas le payer ainsi que ton homme baise mes petites chéries »Patricia oubliant son rôle de Soumise : « Et oh ce n’est pas ma faute si elles nous ont interrompus, moi aussi cela me l’a coupé un peu »Alain gifle Patricia : « N’oublie pas que tu nous appartiens à tout les 2 ce soir, il est temps maintenant de te montrer docile tu mérites quelques coups de fouet et Maîtresse Michèle va se régaler de commencer »Patricia tremblotant et à la fois terriblement excité par le ton autoritaire d’Alain lui réponds : « Je suis à vos ordres mes Maîtres faites de moi votre PUTE d’un soir »Michèle :”Alain vas me chercher les attaches et le fouet on va l’allonger sur la table du salon”Et voici Patricia écartelée, bras et jambes attachées à des chaises, Michèle lui bande les yeux. Empoignant le fouet Michèle commence à faire glisser le fouet lentement sur le corps de Patricia qui en a la chair de poule. Alain approche des pinces qui lui place sur ses 2 obus, Patricia gémit de la douleur infligé à ses tétons déjà sensibles, en plus il prends des glaçons qu’il s’amuse à appliquer sur ses mamelons.Michèle maintenant lui fouette les cuisses de plus en plus fort, quand Patricia se trémousse cela lui fait bouger les pinces à seins et la douleur redouble alors elle essaye de rester immobile malgré ses cuisses martyrisées. Alain retrouve de la vigueur après le départ de ses filles aussi il présente son gland tout rouge dans la bouche entre-ouverte de Patricia, celle ci la tête légèrement penchée en arrière gobe son engin avec frénésie.Alain :”Hummm tu aimes avoir une bite à sucer, tu surpasse presque ma femme pour les fellations”Michèle un peu jalouse accentue les coups de fouet maintenant sur les lèvres de son con, Patricia ne peux s’empêcher de crier, la douleur est intense.Alain :”Moi fort ma chérie, j’ai dit qu’elle te surpassait presque et puis de la faire hurler elle va finir par me mordre mon gland, je vais lui libérer les mains, approche son vagin et son cul prêt de la table, besoin de la défoncer et toi assis toi sur elle qu’elle te bouffe la raie du CUL et ta vulve”Michèle :”Bonne idée mon Cochon, ne la ménage pas notre Soumise et toi nettoie bien mon CUL et ma chatte dégoulinante avec ta bouche, ta réputation de bouffeuse de CUL te suis”Patricia soulagé de ne plus avoir de coups de fouet et les mains libres s’appliquent à écarter les fesses de cette femme magnifique, elle en rêvait la nuit de lui bouffer son fion, mon Dieu c’est peut-être son plus gros vice, bouffer des culs, n’importe quel odeur, elle a découvert cela avec son Maître David sans qu’il lui demande sur un coup d’instinct et au moment où elle lui a bouffer le cul ce fût comme une révélation pour elle, elle adore le contact de sa langue avec la rosette des hommes et le faire à Michèle ce n’est pas une punition bien au contraire. A peine le cul de Michèle à son contact elle lui bouffe comme une affamée, Michèle manque de perdre l’équilibre devant autant d’hardiesse et s’agrippe aux seins de Patricia encore pincés et même en gémissant celle-ci ne lâche pas son cul.Alain lui, voyant ainsi sa femme décide que finalement il va directement ENCULER Patricia, David lui a toujours dit qu’elle la préfère dans son CUL et avec une facilité étonnante il l’embroche jusqu’aux couilles sans aucune difficulté. Malgré la bouche prise cette PUTE lui réponds :Patricia :”Oh oui Maître Alain défoncer moi l’anus pendant que je bouffe celui de Maîtresse Patricia, je suis combler du plaisir que vous me donnez tout les 2″Michèle arrive tant bien que mal à reprendre le dessus :”Lâche mon CUL et nettoie moi le coquillage et le con”Patricia bien secouée par les coups de queue d’Alain continue de lécher et boire le jus de Michèle quand celle-ci est au bord de la jouissance elle s’assoie complètement sur sa face et en tirant les chaines tenant ses tétons lui envoie une quantité impressionnante de cyprine que Patricia tente de boire mais devant la quantité elle se retrouve le visage inondé de la mouille de sa Maîtresse, Alain devant ce spectacle accentue encore ses mouvements et en 2 coups décharge dans son fion en gueulant :”Prends cela sale PUTE” ce qui fait hurler Patricia qui jouis aussi en même temps que lui.Se retirant Alain va se servir une boisson fraîche en proposant à ces 2 femmes, Patricia pense en avoir fini et qu’on va la détacher mais Michèle remise de son orgasme intense compte encore profiter de leur Soumise d’un soir.Michèle :”Alain tu te sens prêt à repartir très vite”Alain :”Ben à voir mais je pense que cette Chienne doit bien être capable de me faire redurcir rapidement”Michèle :”Changeons juste de place, fais lui toi aussi un face-fucking moi je vais d’abord la fister pour la sodomiser avec ma gode-ceinture”Alain :”Que tu es vicieuse en Maîtresse, je vais réfléchir à ton idée d’embaucher une femme à tout faire d’autant plus que nos filles ne tarderont pas à quitter le foyer familial, elle pourra toujours prendre une de leur chambre”Et revoici Patricia subir l’assaut de ces 2 vicieux mais Alain va plus loin dans la perversité en y ayant pris goût au Donjon.Alain :”Après ta langue dans mon CUL je te donne la permission de me foutre un doigt et de me branler SALOPE”Tu parles qu’elle va le doigter le salaud et pas qu’1 doigt elle sait qu’elle peut y en mettre 2 et le faire durcir à nouveau.Michèle s’applique à caresser avec vigueur le coquillage de Pat et quand elle voit sa chatte toute humide elle arrive à rentrer facilement à y mettre 4 doigts d’un coup, Patricia miaule cette traînée et quand le poing de Michèle est en elle, elle laisse libre cours à sa perversité.Patricia :”Oh oui Putain c’est si bon le fist je sens bien ta main Michèle continue et enfile moi mon CUL de PUTE, regarde comme je doigte ton homme, avec 2 doigts que je le branle, celui ci halète et tire les tétons de Patricia à fond.Après un temps infini Michèle a bourré son CUL fort en ayant sa main dans son vagin, une fois Michèle en nage et épuisée elle se retire et instantanément Patricia devient fontaine, Michèle oubliant son statue de Maîtresse vient la boire avec envie.Patricia s’évanouie avec ce plaisir si intense, Alain un peu penaud car en étant de nouveau dur la laisse malgré tout récupérer.Alain :”Laissons lui le temps de se remettre, si je m’occuper un peu de toi ma chérie”Michèle :”Non pas de suite, il me tarde quand même d’aller surveiller ce qui se passe au 1er étage, tu veux venir voir ?”Alain :”Ah bon s’il te plait, tu le sais bien je ne veux pas voir ce que font nos filles, c’est au dessus de mes forces, si tu veux y aller toi ne te gêne pas et surveille quand même David qu’il en abuse pas trop”Michèle :”Faudrait pas que ce soit ces 2 vicieuses qui en abusent” rigole t’elle.Montant les marches toujours équipé de son gode sortie du trou du cul de Patricia et ondulant du cul pour narguer Alain elle se dirige vers la chambre de sa plus grande.Car pendant qu’au rez de chaussée nos 3 pervers prenaient un plaisir d’enfer, un autre trio lui prenait place dans la chambre d’Isabelle.David sans aucune honte avait accompagné ses jeunes filles à poil sans prendre la peine de se rhabillé ni te mettre un boxer, à peine entré dans la chambre il prend place sur un fauteuil et ordonne à ces pimbêches de lui faire un strip-tease. Séverine excité d’avoir vu ses parents en partouze et aussi frustré que sa soeur est empêchée qu’elle se fasse prendre, s’exécute de bonne grâce poussant même le vice à ne pas lâcher David du regard et par jeu avec ses mains frôlent le corps de son aînée qui elle ne bouge toujours pas faisant la tronche.David :”Toi tu as faim petite Salope et toi Isabelle écoute moi bien je ne le dirais qu’une fois, n’obéis pas à un de mes ordres et tu vas le regretter, ta mère vient de me donner les pleins pouvoirs pour faire ton éducation donc soit cela se passera en douceur et tu y prendras ton pied soit cela sera de force et tu aura mal je peux te le garantir, en bas nous avons tout un attirail d’instrument pouvant d’apprendre à obéir, à ton âge je sais que tu as goûté à la queue mais pas sur que tu connaisse le SM alors à toi de choisir et maintenant sinon je redescends chercher un fouet pour commencer”Isabelle :”Non s’il vous plait pas de fouet, je serai sage promis et pardon pour ma grossièreté de tout à l’heure, je me suis calmée et après tout pourquoi pas apprendre 2, 3 trucs avec un homme plus mur”Instantanément elle retire tous ses vêtements gardant juste sa culotte, on ne peut pas dire qu’elle est fait un strip mais elle laisse David découvrir ses jolies seins, pour cela elle ressemble à sa mère Michèle, tandis que ceux de Séverine sont plus petits en forme de poire.Isabelle :”Laissez moi juste garder ma culotte, j’ai mes règles depuis 2 jours et j’ai trop honte”David :”NON, vas te nettoyer dans la salle de bain rapide et reviens à poil, ta soeur va continuer à m’aguicher en t’attendant.”Séverine recule toujours le sexe au garde à vous de David sans que celui ci ne se caresse et commence à se caresser avec une lenteur infinie ses seins, jouant avec ses tétons, les pinçant doucement, elle remarque un sourire de vieux pervers dans le visage de l’ami de ces parents et cela l’excite encore plus car contrairement à ce que croit Isa elle sait qu’il sera violent elle le récent et cela l’a fait + mouiller, Isabelle a les seins de sa mère, elle, elle a son vice pour la soumission ce dit-elle.Une fois Isabelle revenue et enfin nue, David peut s’amuser à comparer leurs corps, hormis la différence de poitrine elles sont toutes les 2 menus et juste un fin ticket de métro au dessus de leur minou.David :”Marrant c’est exactement le même petit ticket de métro à croire que vous l’avez fait ensemble”Isabelle surprise de s’entendre répondre :”Bien sur c’est moi qui lui ai fait” elle regrette de suite cette phrase se disant qu’une fois de plus sa langue a fourché.David :”Mmm intéressant donc vous vous montrez le minou et rien d’autre ne me dit pas qu’après l’avoir rasée vous ne vous êtes pas caressé ? et ne me ment pas je le verrai dans tes yeux et ta soeur me répondra avec joie”Isabelle prenant finalement de l’assurance :”Bien sur que si on se caresse mutuellement et en fait cela fait bien longtemps les parents ne se doutent de rien hormis peut-être maman bien sur, papa nous vois toujours comme ces bébés mais cela fait bien 4 ans déjà que l’on se caresse et se broute pour se faire du bien, si entre soeur on ne peut pas se rendre service, c’est moi qui ai appris cela à Séverine pour ces 16ans et depuis on le fait régulièrement dès que l’une en as envie”Séverine malgré sa hardiesse à les joues toutes rouges des révélations de sa grande soeur.David :”J’en étais sur, vous tenez forcement de votre mère à aimer autant bouffer une bite qu’une chatte, dans ce cas montrez moi je veux assister à ce tabou voir 2 sœurs se brouter”Aucune inhibition dans le visage de ces 2 jeunes coquines, pour elle ce que David leur demande est un jeu qu’elle connaisse très bien. pendik escort bayan Séverine s’installe dos au lit ouvrant en grand les cuisses et d’elle même ouvre les lèvres de son vagin et tout en regardant David dit :Séverine :”Oui vient ma chérie, fais toi pardonner de m’avoir fait revenir de cette soirée, regarde je suis déjà toute mouillée”Isabelle :”Depuis le premier jour que j’ai sucé ton coquillage il est toujours gros et quand je ne te vois pas de plusieurs jours il me manque trop, laisse toi porter par le plaisir”En effet Isabelle dévore la chatte de sa soeur avec délice alternant coup de langue et branlage avec 2 doigts qu’elle fait sucer à Sev. David se lève s’approchant du lit pour observer cela en gros plan, Isabelle levant les yeux, lui tends les doigts pleins de cyprine.Isabelle :”Goûtez moi ce petit goût salé, je ne peux pas m’en passer, je l’oblige à porter plusieurs jours des strings souillées”David ce dit que cela fait une éternité qu’il n’avait pas baisé de si jeune donzelle leur préférant les femmes mûres mais s’amuse de cette situation lèche ces doigts tendus avec gourmandise mais il remarque qu’Isabelle ne s’occupe que de sa chatte.David :”Et son anus, tu ne le lèche pas ?”Isabelle les yeux exorbités :”Quoi ? ben non on est pas des PUTES quand même !!!”David :”Et bien maintenant si vous en êtes 2 belles, alors oublie tes préjugés, les hommes ne l’ont bien fait et je suis certain que tu as adoré recevoir cette caresse alors tu peux le faire entre femmes”Isabelle finalement n’hésite pas longtemps et crache sur l’anus de Sev et pointe avec délicatesse le bout de sa langue sur sa rosette. Sev miaule de plaisir alors David tend sa verge dure vers sa petite bouche et présente son gland tout rouge, avec une de ses mains Sev l’empoigne et commence à lipper ce bout de viande. David la laisse faire un petit moment puis décidant d’être plus vicieux lui mets la main sur la gorge forçant à ouvrir en grand sa bouche et lui baise sa bouche de velours, Isabelle excitée de voir sa soeur se faire malmener la bouche la branle de 2 doigts dans son vagin et d’1 doigt dans le cul.Au bout d’un petit moment David se retire et leur intime de changer de place.David :”Sev à ton tour de donner du plaisir”Sev :”C’est dégueulasse, les anglais ont débarqués, elle ne fait jamais quand on les a”David la giflant :”Je t’ai demandé ton avis d’après toi ? et cela t’apprendra à vouloir te montrer arrogantes”Isabelle cette fois ci s’amuse de la situation même si elle a honte humilie aussi sa soeur.Isabelle :”Viens me nettoyer bébé, tu as de la chance que je me sois lavée quand j’ai pissée et saignée un peu avant et puis il te reste mon anus si tu es devenue si frileuse”Un peu dégoûtée Séverine s’applique quand même à rendre le plaisir que sa soeur vient de lui donner, très vite elle retrouve son instinct de grosse vicieuse et de son côté Isabelle se jette sur la queue de David elle veut lui prouver qu’elle est meilleure que sa soeur dans ce domaine avec ces 4 ans de plus et ayant beaucoup observer maman lors de son récent anniversaire.David voit bien que cette Salope veut le faire juter de suite, alors il reste longtemps immobile en gorge profonde, Isabelle étouffe, a un haut le cœur et quand David se retire de long filet de bave coule sur son sexe dresséDavid :”Regarde avec la bave qu’il y a sur mon sexe + la langue de ta soeur sur ton anus je ne fais pas avoir besoin de lubrifiant, on va vérifier l’élasticité de ton CUL ma jeune SALOPE, Séverine lève toi et laisse Isabelle se mettre en levrette, c’est même toi qui va rentrer ma bite dans son anus”Séverine rigole comme une gamine à l’idée que c’est presque elle qui embroche sa soeur.Au moment ou le gland de David se pose sur sa rosette, sans prévenir il s’enfonce d’un coup sec faisant hurler Isabelle.David :”Embrasse passionnément ta soeur pendant que je la sodomise je ne voudrais pas que ces cris fassent rappliquer votre cher papa”Séverine va d’abord lécher les larmes qui coulent le long des joues de sa tendre soeur et elles s’échangent un long baiser passionné faisant sortir les 2 langues.C’est à ce moment là que Michèle entrouvre prudemment la porte pour ne pas être entendu, elle savait qu’elle verrait de voir des choses scabreuses de la part de David mais elle n’avait pas vu encore ses filles s’embrassaient et elle savait reconnaître un simple petit baiser entre ado que cette galoche qu’elles étaient en train de se donner.De plus entendre Isabelle gémir du CUL car oui cette idiote jouissait du CUL il y a des gémissements qui ne trompent pas, cela donnait à Michèle des picotements dans son bas-ventre, elle avait prévu ce soir de ne s’occuper que de Patricia et de ne pas se faire prendre mais là d’un coup elle ne voulait qu’être remplir et redevenir une Soumise aussi sans s’en rendre compte voilà qu’elle se retrouvait derrière le dos de David venant lui masser les couilles et lui susurrant à l’oreilleMichèle :”Après mes 2 filles prends le cul de PUTE de leur mère, de te voir me rends toute molle”Surprise de cette intrusion, Isa et Sev en même temps poussent un petit cri, Isa se retire de David et comme 2 couillonnes elles essayent de cacher leur nichons.Isabelle :”Enfin maman !!! on ne t’a pas appris à frapper avant d’ouvrir c’est humiliant cette situation”Michèle :”C’est aussi humiliant que vous tout à l’heure”David à ce moment là eu sans doute la plus vicieuse de toutes les idées qu’il ait jamais eu, en voyant que cette Salope de Michèle avait oublié d’enlever son gode ceinture.David parlant à Michèle :”Jusqu’à quel point à tu envie de moi, est-tu prête à suivre tous mes vices”Michèle voulant se venger de l’affront que ses filles lui ont fait subir pendant l’anniversaire d’Isa lui réponds :Michèle :”Je te suis à fond dans tes vices, j’ai comme une petite idée de ce que tu veux mon Salaud et puis je leur dois une leçon à mes 2 traînées.David :”Ah bon racontes”Michèle :”Pour son anniversaire elles ont laissé et même encourager ses potes à me prendre la chatte à coups de canette de bière et même si j’ai aimé cela je n’ai pas apprécié être humilier ainsi par mes propres filles et elles doivent apprendre qu’à tous actes il y a des conséquences.”David :”Excellent alors puisque te voilà équipé viens on va les prendre en doubles tes petites PUTES pendant nous regarde”Isa et Sev tentent de protester mollement, Isa regrettant instantanément l’histoire de la canette.Michèle ordonne à Séverine de ne pas bouger du lit et Isabelle debout tremblante n’ose pas regarder sa mère baissant la tête. David décide de laisser Michèle mener le jeux.David :”Malgré ses règles tu veux lui prendre quels trous ?”Michèle :”Puisqu’elle nous a gonflé avec ça et que c’est contre elle que j’ai le + de rancœur on va la prendre en double anale”A ces mots Isabelle supplie sa mère.Isabelle :”S’il te plait maman, on m’a jamais fait cela, vous serez trop gros tout les 2 dans mon cul”Michèle :” Y a un début à tout ma chérie et si ton anus est aussi souple que celui de ta mère tu verras que tu vas vite adorer”David s’allonge par terre et rentre son dard dans le fion déjà ouvert d’Isa, il la plaque contre lui.David :”Séverine justement pour que ta soeur est moins mal, viens avec tes mains lui écartées les fesses que cela facilite l’introduction du gode de ta mère.”Séverine fasciné par autant de vice s’exécute sans broncher et voit sa mère lui tendre d’abord le gode près de ta bouche.Michèle :”Prépare le un peu et crache dessus, en lui tu aura le plaisir de goûter l’odeur du CUL de mon amie Patricia”Une fois le gode bien humidifié et bien salivé, Michèle introduit cet engin lentement dans l’anus de sa grande fille, David ne bouge pas pour la laisser faire, Séverine écartant au maximum ses fesses et Isa pleurant car la douleur est intense.Après quelques minutes de bourrage intensif celle-ci ressent un changement et la douleur est maintenant remplacé par une immense jouissance, elle n’avait jamais ressenti un truc aussi dingue de sa courte vie, faut dire que ce faire prendre le cul par sa mère n’est pas banal et doublement en + aussi elle ne se retiens plus.Isabelle :”Oh oui maman tu me bourres bien le fion avec David, oh putain quel pieds, j’ai été une vilaine fille, punie moi et prends moi à fond comme une vilaine Salope que je suis”David ne pouvant plus se retenir à ces mots lui décharge tout son foutre dans son cul.Isabelle :”Mmmm merci Maître David c’est bon de se faire remplir le cul par ce sperme si chaud”David se retire mais Michèle reste encore quelques minutes à prendre son cul, spermé par son amant d’a soir.Michèle en sueur regarde sa cadette et lui annonce :”A ton tour maintenant dos sur le lit, je vais d’abord te lécher le coquillage et la rondelle et te sodomiser après pas de jalousie entre soeur”David pour reprendre des forces embrasse Isabelle repue par autant de plaisir et lui donne à téter sa queue afin qu’elle le fasse re bander.Michèle tout en enculant la cadette lui branle énergiquement son coquillage, celle-ci ne tarde pas à jouir rapidement devant la lubricité de la situationLes 2 sœurs heureuses et repues se blottissent dans les bras l’une de l’autre. Michèle satisfait de la leçon infligé réclame maintenant son due à David.Michèle :”Allez viens mon Salaud, punie moi d’avoir été une mère indigne et ENCULE moi fort sans vergogne”David :”Je vais te fister la chatte d’abord et ensuite tu l’aura dans ton anus de PUTE ma belle Michèle”Les filles médusées voient leur mère dans un état de transe totale quand David l’encule directement jusqu’aux couilles, elle ne retient pas de dire tout un tas de grossièretés. Quand David retire sa main entière de son vagin celle-ci dégouline du jus de la mère et il les oblige à venir la lécher ce qui déclenche un violent orgasme à Michèle qui devient fontaine, David agrippant ses filles par les cheveux, plaque leur bouche sur la vulve de Michèle, lui aussi sentant son second orgasme venir se retire de l’anus de Michèle et décharge son foutre sur le visage de ses 2 petites Chiennes.Quand tout le monde est remis de ses émotions, Michèle et David sortent de la chambre, les filles s’étant endormis instantanément. En descendant l’escalier, il découvre Alain jutant lui aussi sur la gueule ouverte de Patricia qui l’avale avec délice.Alain :”Je ne veux surtout rien savoir pour le moment mais cela était là-haut ?”Michèle faisant un clin d’œil à son mari :”T’inquiète nos 2 petits anges sont dans les bras de Morphée et demain elles vont bien faire la grasse matinée, de plus j’ai fermé leur porte à clé donc si Patricia et David veulent dormir ici vu l’heure tardive”David :”C’est gentil de proposer je ne me sentais pas prêt à repartir de suite”Alain :”Ma chérie tu pense à tout et si on se prêtait nos Salopes pour la nuit ?”David regardant Patricia avec tendresse :”Tu veux bien dormir avec Alain ce soir ma chérie ?”Patricia :”Avec joie et mon petit doigt me dit que ce coquin aimerait bien que je lui doigte encore son Cul en privé tellement il a aimé cela”Alain embrassant cette Chienne :”Tu as tout compris et puis je veux te lécher et boire ta cyprine un peu aussi”Michèle regardant David :”Allez on monte moi je prends notre chambre toi Alain celle des amis, David laisse moi un peu récupérer de mes émotions”David :”Oh oui moi aussi j’ai besoin de récupérer je vais tomber comme une masse mais tu me réveille avec une fellation dont tu as le secret ma belle SALOPE”Et voici comment se passe les invitations à diner chez ce couple de pervers….

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Marocaine voilée qui trompe son mari

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Marocaine voilée qui trompe son mariDeux ans. Deux ans que je garde ce secret au fond de moi. Que j’angoisse d’être découverte et que ma vie bascule. Je n’en ai jamais parlé à qui que ce soit et je ne sais même pas comment le raconter aujourd’hui. Mais j’ai besoin de me confier, coucher le tout sur papier pour ne plus y repenser. Exorciser mes démons et ce plaisir coupable que j’ai vécu.Je m’appelle Mounia et j’ai 35 ans. Je suis une marocaine expatriée en France car mariée avec un français converti. Musulmane pieuse et voilée j’ai toujours adopté et respecté les principes religieux que mes parents m’ont inculqués depuis toute petite.Mais c’est bien connu que les humains sont faibles et influençables. A cette période mes relations avec mon mari étaient un peu plus distantes. Lui était très pris par son travail et moi je m’enfermais dans mon rôle de mère. Oubliant mon statut de femme.Tous ces éléments rassemblés, chaque dispute avec mon mari prenait des proportions importantes. Et au moment où je m’y attendais le moins le pire, ou le meilleur selon le point de vue, arriva.Depuis quelques temps déjà un homme, un arabe, me tournait autour. Je le croisais souvent lorsque j’allais chez mes commerçants de quartier. Des sourires, des clins d’œil. Je sentais qu’il souhaitait autre chose qu’un sourire en retour. Mais je n’y prêtais pas attention. Sauf qu’un jour, sans trop savoir pourquoi je lui rendis son clin bursa escort d’œil sans aller plus loin. Mais en rentrant chez moi, je remarquai qu’il m’avait suivi et qu’il savait désormais où j’habitais. Devant ressortir chercher mes enfants, je repassais devant lui juste le temps pour qu’il puisse me donner son numéro de téléphone et que j’apprenne qu’il s’appelait Nabil.L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais attirée par une irrésistible envie d’en savoir davantage, je le rappelais et on commença à se parler régulièrement. Ancrée dans mes convictions, je glissais progressivement vers l’inéluctable. Tantôt honteuse de ce que je faisais, tantôt excitée par cet homme qui insistait pour me rencontrer.Jusqu’au jour où mon mari dû s’absenter pendant trois jours. L’opportunité était trop belle et je fini par craquer. Tout était organisé, je faisais garder mes enfants chez une copine prétextant que je devais accompagner mon mari en déplacement. J’allais donc être seule pendant trois jours et sans tarder, j’invitais Nabil à me rejoindre. Heureux, il ne put s’empêcher de laisser exprimer sa joie d’enfin passer à la vitesse supérieure.C’est la première fois depuis dix ans qu’un autre homme que mon mari allait me voir sans voile mais je n’étais pas plus intimidée que cela. J’étais épilée de près, habillée d’une petite tenue sexy que j’avais achetée pour l’occasion. Même mon mari n’avait plus l’habitude de escort bursa me voir ainsi.En arrivant, Nabil s’arrêta un instant sur le pas de la porte. C’est la première fois qu’il voyait mes cheveux et mon corps et il ne put retenir un sifflement d’admiration.« Putain mais t’es trop bonne. »Il s’avança vers moi, m’embrassa en caressant mes seins et glissa sa main entre mes jambes.Nabil – « Tu mouilles déjà salope. »Moi – « J’ai trop envie que tu me baises. »Il déboutonna son pantalon et laissa apparaître la surprise de la soirée. C’est clair que je le trouvais beau et bien bâti mais il ne m’avait pas dit à quel point il était si bien équipé.Nabil – « Vas-y suce moi. »Impatiente, je pris en bouche son chibre, léchant son gland et malaxant ses couilles.Il m’allongea ensuite sur le canapé du salon et me lécha le clitoris tout en m’enfonçant un doigt dans la chatte.Nabil – « J’adore ta chatte toute lisse »Tellement excitée par l’instant, j’eu un premier orgasme assez sonore qui incita Nabil à passer aux choses sérieuses.Il se déshabilla complètement et s’allongea sur moi, sa bite pénétrant bien profond mon intimité. Mon mari n’était pas aussi bien monté et de sentir son membre taper au fond de mon utérus me créait des sensations nouvelles ou du moins que j’avais oublié depuis longtemps. On s’était aussi mis d’accord avant qu’on ne mettrait pas de capote afin de renforcer la sensation de plaisir. On multiplia bursa escort bayan les positions laissant aller nos corps à toutes les folies.Nabil – « J’aime trop ton cul, j’ai trop envie de t’enculer »Mounia – « Prends moi c’est trop bon »Je ne m’attendais pas à répondre cela étant donné que je n’avais jamais pratiqué. Je le refusais à mon mari et trouvais cette pratique perverse. Mais Nabil était tellement attentionné avec moi qu’il s’y prit calmement et enfin je pu découvrir la sensation de se faire prendre le cul. Un moment inoubliable.Pendant trois jours Nabil revint à la maison. Trois soirées magiques où il me remplit la chatte et le cul de son sperme chaud. Je ne sais pas combien d’orgasmes j’ai eu tellement j’ai joui mais pour sûr heureusement que je n’avais pas de voisins. On ne prenait même pas le temps de manger, dès qu’il pouvait il me grimpait dessus. Au lit, sur la table de la cuisine, sous la douche, de vrais pervers.Mais tout a une fin et même si on s’est revu quelques fois derrière, le fait de revoir mon mari m’a fait culpabiliser. Devant lui je jouais les femmes fidèles et croyantes mais derrière lui j’ôtais mon voile et devenais une vraie nymphomane. Pourtant cette aventure m’a rapproché de lui car je me suis rendue compte que j’avais peur de le perdre.Aujourd’hui encore j’ignore si j’aurais dû dire non à Nabil. J’ai déménagé, on ne se voit plus, on ne se téléphone plus et ma vie a repris son cours normal. Je préfère garder cela comme un souvenir agréable mais je ne peux plus m’empêcher de craindre que mon mari finisse par découvrir un jour la vérité. Et pourtant, au fond de moi je rêve parfois de recommencer…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

AYNI EV 4

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

AYNI EV 4

AYNI EV 4
Fıratla dışırdayız bu gece.Beyoğlunda bir bardayız.Sık olmasada zamana zaman geldiğimiz bir bar burası.Ünlü bir gey bar.Gey barları seviyorum , burda çok rahat hissediyorum kendimi.Aslında geylerden hoşlanmıyorum ama eğlenmesini biliyorlar ve kadınlardan hoşlanmıyorlar.Fırat ise ifrit oluyor oluyor gey barlara.Ama beni kırmaz.Abim ve sılayı düşünüyorum.Bu gece uzun saatler evde yalnız olacaklar.Yatak odalarının dışında olacaklarına eminim.Salonda sevişeceklerine eminim.Acaba abim nasıl sevişiyor diye merak etmiyor değilim ama bunu sılaya sormam imkansız.Abimi çek seviyorum.Birinci hikayemi okuyanlar dönüm noktamızı biliyor olmalılar.Müzik okadar yüksekki fıratla ancak bağırarak konuşabiliyoruz.Kafam şişti.Boğazım acımaya başladı.İçkimi tazelemek istiyorum.Votka ve elmasuyu.Ben buna bayılıyorum.Fırata dönüp dudaklarına yapıştım.Dilimi içine sokup koparırcasına emdirdim.Elimi bacak arasına götürüp pantolonundan sikini kavradım.Parmaklarımın arasında büyüyordu.Onun organına bayılıyorum.Bunu daha öncede söylemiştim dimi.Boş bardağımı gösterek bara doğru yürüdüm.Dilim acıyor.Barda kırıtak bir oğlan ile çok erkeksi bir kız var.Bangır bangır bağırıyor lezbiyen olduğunu.Çok boktan görünüyor açıkcası.Abim bana benzemez.İri yarıdır.Güçlü ve atletik.Kameraman kerata.Onun sılayı salonda inlettiğinede eminim şimdi.Bunları düşünmem çok ayıp.Fıratın yanına döndüğümde votkamdan küçük bir yudum alıp onu öptüm.Dilimle votkayı azımdan itip fıratın azına akıttım.Fıratın siki okadar hızlı büyüdüki şaşirdim.Kaısklarıma yaslanmış ve bir nabız gibi atıyordu.Arkamı dönüp ona yaslandım.Birlikte kıvranıyorduk.Dans gibi görünsede beynimizi siken tekno ile alakası yoktu hareketlerimizin.O kadar ıslandımki kilodum kalçalarıma yapışmaya başladı.Bacak aramın leş gibi olduğunu biliyorum.Kirleniyordum ama kıvranıyordumda.Fırat bana yaslandıkca sert siki dahad hıissedip geberecek hqale gelmiştim.Canım benim , hep susar , hep ben bişeyler söylemek zorunda kalırım.Onu seviyorum.Omuzumdaki başına dönüp kulağına ” boynumu yala” dedim.Votkamı yudumlayıp bir kısmnı bilerek dudaklarımın arasından taşırıyordum.Çenemden süzülüp çıplak teniime damlıyor memelerimin arasında karnıma doğru akıyordu.Tek kelime ile rezil bir haldeydim.Bardan nasıl çıkabileceğimizi düşünüyordum o an.O an orda fıratın beni sikmesini istiyordum.İmkansızı istemek çok güzel.Başını tekrar dudaklarımın yanına alıp ” sikini dışarı çıkar neolur” dedim.Kuytu bir yer değildi dikildiğimiz masa ama arkamızda sadece duvar sahnede dans eden ibneler için kızrmış ışıklar vardı.Fırat saçmalama derken biryandanda fermuarını açıyordu.:)Elimi arkaya götürüp sikini kavradım.Sıcak ve çok sertti.Votkamdan yudumlayıpdiz çöktüm.Fırat panik haldeydi ama azımdaydı artık.aAma ben içimde istiyordum.Yalamaya ve emmeye başladımki fırat akmaya başladı.Gırtlağımın duvarlarına çarpıordu.Fışkırmaya başladı.Asla erken olmazdı ama bu kez erken bile denemezdi.Kızgındım aslında.Uzun uzun emmek istiyordum çünkü.Azımın sikilmesi dindirir diye düşünüyordum düşüncelerimi.Dilimin üzerinde birkin fırat ile ayağa kalktım.Biraz önümüzde dans eden lezbiyen bir çift vardı ki pis pis bana bakıyorlardı.Gördüklerini hatta göreceklerini bliyordum zaten.Fıratın sıvısını dudaklarımın kenearında hafifce sızdırarak yutkundum.boğazımdan aşağı kaydılar ama hepsi değil.Yapış yapıştı azımın içi.Dudak haraketlerinde bana küfür ettiklerini anlıyabiliyordum lezbiyenlerin.Küstahca sırıttım onlara.:) fırat kulağımın dibine eğildi ve ” sen çok fena oldun hülya napıyorsun ya,çıkalım istersen artık” dedi.Ona döndüm, hala bağırmak zorundaydık.Hoşuna gitmedimi dedim.Gülümsedi ama bakışlarında panik ve utanmışlık vardı.Onu kızdıran şeyde bu utançtı.Votkamın kalanını devirip gırtlağımı temizledim.Hemen ardından fıratı bar’a votka alması için gönderdim.Beklerken yanıma bir ibne yaklaştı.aptal şey , o kadar feci kırıtıyordiki yürürken böğğğ.Kızım sen manyaksın biliyormusun dedi.Hem feci feminen hemde çok yavşak bir konuşması vardı.Ama sevimli bir halide olduğunu söylemeliyim.Elimle uzaklaşmasını istediğimi anlatır bir işaret yaptım.Diretmedi ve gitti.Manyak filan değilim.Sadece beni yargılayan bağlarım gevşedi biraz.Bana ait arzular için geçirdiğim birkaç saat , hepsi bu.Bu rezil yerde ibneler ve lezbiyenler tarafından yargılanamak ise daha feci.Neden burdasınızki.Sırtınızdaki yükten kurtulup olduğunuz gibi olabilmek için değilmi.Kendinizi gerçekleştirebilmek değilmi istediğiniz.Benimde öyle ,daha başka birşey değil.Ve yanımda sevgilim var.Canım fıratım,utangaç erkeğim,körkütük aşığım var.Sizene lan.Ben dürüsttüm,ya siz.Ben kadınım ve siz erkekler için değil kendim içinim.Yargılamalarınıza dayanamıyorum.Fıratım geldi işte.Dahada içeçeğim bu gece.Fıratıda serhoş edeceğim.Bu pis ama özgür barda fıratı içimede alacağım bu gece.Kararlıyım.Planımıda yaptım.Nasıl olacağını ve nerde olacağınıda biliyorum.Ama fırat bunu henüz bilmiyor ama çok sevecek.Beni yine çok güzel sikecek.Siz ouyanlar dikkat edin yazdıklarıma.Mesajlarınız geliyor bana.Büyük çoğunluğunuz acınacak haldesiniz.Kadınları anlamıyor ve hoşgörmüyorsunuz.Haliniz harap.Değişin.Şimdi fırata sarılma zamanı.Bir duş alabilmeyi çok istiyorum şu an.Feci pisim feci.Ama olsun.Şimdi Fıratla öpüşme zamanı.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Calismayan araba

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Calismayan araba
Bir sabah karima kiz arkadasindan telefon geldi ,arabasi calismamis kocasi iste oldugu icin bakacak kimse yokmus benim bakivermemi rica etti.
olur dedim ve evlerine dogru yol aldim . Kapiyi caldim beyaz bir elbise giymisti .etine dolgun sexy ve cok güzel yüzlü cok cekici bir kadindi karimla fantezilerimizde cok yer almisti ve bayagi samimiydik.
arabaya baktim akü bitmisti ara kablosuyla calistirdim araba calisinca cok sevindi boynuma sarilip yanagimdan öptü ve icerde bir kahve icmeyi teklif etti.
tamam dedim ve gectik kahvemizi ictik biraz muhabbet ettik tam kalkacaktim sana bir hediyem var dedi. hic gerek yok dedim zahmet etme, hayir dedi almalisin cok kiymetli bir sey ve elini uzatti bende elimi uzattim aldim aaaa 🙂
bir prezervatif sasirdim yüzüne baktim hemen oracikta elbisenin dügmelerini acmaya basladi ya zamanim yok karim evde hem ise gitmem lazim dedim ama elbise düsmüstü bile dudaklarima yapisti iri memelerini üstüme bastiriyordu beni öperken .
Cok heyecanlanmistim yaptigimiz dogrumu dedim ikimizde evliyiz ,önümde diz cöktü pantolonumu indirip aleti yalamaya basladi dayanamadim tuttum kolundan yatak odasina götürüp yataga attim artik hic bir sey umrumda degildi aygindan stringini yirtarak cikardim yeni traslanmis hazirlanmisti kutusu her zaman tadini merak ettigim kutuya dilimi yerlestirdim sanki yiyecektim her yerini sonra yukariya kayip alttan yerlestirdim kökleye kökleye onun istedigi gibi siktim, isimiz bitince kapidan beni yollarken bu olan rüyaydi eger her hangi biri duyarsa karini kocama siktiririm diye tehdit etti bende sir olarak sakladim kimseye anlatmiyorum 🙂

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ormanda kimse yokken tecavüz mü değil mi anlamadım

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Baya samimi olduğum dönemlerdi onu aldım arabayla ormana gittik ve orada cesaret edip bir süre açılamadım yolds.
com okurlarına ama açıldım en sonunda onlar birşey yaşadım ve hiç ters tepki vermedim ondan şaşırıyorum tecavüz mü bu yoksa değilmi hale anlamadım.

ben biraz çekingen olmamdan dolayı cesaret edip açılamıyordum onun bu hareketi sonrası cesaret aldım bir cumartesi çalıştığım yere geldi kapanış saati olduğu için kimse kalmamıştı dış kapıyı kilitledim biraz işim olduğunu bitirip çıkmamızı söyledim oda kendisinin saçını yıkamak istediğini söyleyerek lavobaya gitti ben dayanamadım ve arkasından gidip ona seyretmeye başladım gömleğini çıkarmış sadece sutyenle duruyordu gözleri sabunlu olduğu için fıskiyeyi bulamıyordu hemen yanına vardım fıskiyeyi alarak suyu tutmaya başlayınca yapma dedi fakat bırakmadım ve ensesine bir öpücük bıraktım bana dönünce göğüslerinin o kadar şahane olduğunu tahmin etmiyordum ve hemen kucağıma alarak masaya götürdüm dudaklarından başlayarak aşağıya doğru indim göğüslerini göbeğini öptükten sonra eteğini aşağıya sıyırdım hiç itiraz etmiyordu ve amının etrafında dilimi dolaştırdım dilimi içinde gezdirdikçe kendinden geçti ve kendimi ertesi güne adapte ederek öylece bıraktım fakat Deryanın en çok oral sex yapmam etkilemiş fakat bunu nasıl sakarya escort yaptığımı kendisinin böyle bir şey yapamayacağını söyledi bu arada külotu sırılsıklam olmuştu ben de sex te sınır olmamasını yoksa zevkin sınırlanacağını söyledimse de onu oral sexe ikna edemedim o akşam onu evine bıraktım ve ertesi gün baş başa kalacağımız bir yerlere

gitmek üzere ayrıldık sabaha kadar uyuyamadım ve Sabah arabayı ve mangal malzemelerini alarak onu almaya gittim fakat o gün ki kıyafetleri ile görenin delirmemesine imkan yoktu siyah bir mini etek üzerine beyaz dar bir buluz giymiş göğüslerinin ucu sanki dışarıda duruyordu onu öylece görünce bu günün hiç bitmemesini istiyordum oda bu güne özel hazırlanmıştı neyse yola hemen çıktık Ankaranın kuzey tarafında daha önce bir arkadaşım bahçesi vardı oraya gitmiştim yer sakin göz uzak hani dedikleri gibi kuş uçmaz kervan geçmez bir yer dedik tam aradığım yer diye düşünüyordum ana yoldan ayrıldım köy yoluna girdikten 15-20 km.
sonra lastik patladı kenara çektim lastiği geçiştirmek için indik ben lastiği sökerken Derya ile artık önceki günden kalan sex teki sınırları hala kabul etmiyor yapamam diyordu insanın midesi bulanır onu nasıl ağzına alır insan diyordu anal ve oral ilişkiye karşıydı ben de tam krikoyu vurdum patlak lastiği sakarya escort bayan bengü söktüm istetmeyi almak için

bağaca geçtim tam eğilmiş istetmeyi çıkarırken enseme bir şeyle vurulmasıyla kendimden geçtim biraz sonra kendime geldiğimde arabanın lastiğini takmışlar bizide arabaya atarak ağaçlık bir bölgeye getirmişler ve beni benim kendi kemerimle ellerimi ayaklarımı bağladıktan sonra bir ağaca oturduğum yerde bağlamışlar halleri oldukça paspal ve perişan dört kişi Deryayı ortalarına almışlar

konuşup orasını burasını elliyorlardı ben kendime gelince bırakın onu yoksa pişman olursunuz hepiniz öldüreceğim diye bağırıyorum fakat çaresiz olduğumu sonradan anlıyorum adamlardan biri yanıma geldi ve arkadaş kötü bir niyetimiz yok ama kız arkadaşın insanı deliye çevirecek bir parça hala da bakireymiş o yüzden dokunmak istemedik o zaman bizi ağzınla tatmin et dedik sözde sana bile yapmamış öylemi dedi bende evet o bunlara karşı dedim o da ozaman bizi ağzına almıyor kendinide bozmak istemiyoruz o zaman seni boşaltsın bizde size bakarak kendi kendimize tatmin olsak dedi o adamların gerçek niyetlerini tam anlamadım acaba doğruyu mu söylüyorlardı eğer doğruysa bir noktada kendimi şanslı sayabilirdim hem bu kötü durumdan en iyi şekilde kurtulabilirdik hem de Derya mecburiyetle de olsa benimde istediğimi yapacaktı derya ya söyledi o hala karşı çıkınca biri göğüslerinin biri arkasında ellerini daldırınca tamam yapacağım

ama kusarsam bırakırım dedi ve gelerek benim fermuarı açıp sikimi çıkardı bende panik korku endişeden dolayı hala bir hareketlenme yoktu Derya da benimkini ilk defa açık olarak görüyordu sarısın olan hadi başlasana diyerek Deryanın kafasına bastırdı o da ağzını açıp gözlerini kapalı ve benimkini emmeye başladı daha benimki yeni yeni harekete başlıyordu ki bulantı geldi ve geri çekildi adamların dördüde yarraklarını çıkarmış ellerine almışlardı benimki daha uyanmadığından onlarınkinin üçte biri kadardı ancak Derya bırakınca en iri yarı olanları Deryanın arkasına geçti eteğini yukarı kaldır külotunu indirdi diğer iki kollarından tutuyorlardı Derya çırpınıyor ama boşuna bende bırakın diye bağırıyorum adam aletini Deryanın kalçalarına sürtüyor ve şu işi yapıyorsan yap heryeriyin kızlığını aldırma bana diyordu hadi çabuk dedi bulansan bile bırakmayacaksın hepsini dibine kadar alacaksın tamammı yoksa amını dağıtırım dedi derya o an adamların sikini görünce ağlayarak tamam yapma dediğinizi yapacağım dedi ve tekrar benimkini emmeye başladı fakat bu sefer daha iştahlı yalıyor  ta gırtlağına değiyordu adamlarda seyrettikçe kuduruyorlar bak küçük fahişeye işi çabuk kavradı diyorlardı bir taraftan da göğsünü amını okşuyorlardı Deryada onlarında etkisiyle gerçekten iştahı artmıştı deryanın iştahına ve hızına dayanamadım ağzına patladım.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Evine daldım bacaklarını beni azdırdı götten siktim

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Köyde tarla işleri felan uğraşırken acılan bacakları beni yolds.
com tahrik ediyordu eve gidip asılıp boşalıyordum ama bir şey yapıp sikmem lazımdı akşam saatleri gene gittim penceresine içerde uzanmış eteği toplanmış bacakları belli oluyordu evdekiler uyuyordu sessizce daldım içeri yanına yanaştım eteğini kaldırdım değdirdirken uyandı napıyordun dedi dedim seni istiyorum uyanmasınlar yan odaya gecelim dedi sonra bunu ağlata ağlata siktim zevkten havalara uçtu

S?nr? k?ndimi t??l?dım v? n? ?l???k?? ?ldum d?dim, b?n z?vkt?n uç???k gibi ?lmuştum… H?m?n z?m?n k?yb?tm?d?n y?ng?min ?t?ğini k?ldırdım z?t?n ?ltınd? hiç bir ş?y y?ktu.
B?nim ??bb?r ??nt?l?nu yırt???k h?m?n ??nt?l?nu v? ?rm?ni b?x?rimi indirdim.
Y?v?şt?n y?v?şt?n y?nın? y?n?ştım kim??d? ??? ??d? y?k h???i h?rluy?, ölü gibi y?tıy?rl?r.
.
Köylü güz?li y?ng?min ?t?ğinin ?ltın? k?f?mı ??ktum b?ktım kı?ırd?dı, h?m?n g?ri ç?ktim k?rkmuştum ??nr? götünü b?n? iyi?? dönmüştü ?ikimi ?mının y?nın? d?ğdirdim b?ktım kı?ırd?m? y?k ?z ?mını ?çtım için? ??ktum ?z b?ktım uy?ndı n? y??ıy?r?un ??n m?ny?k g?ri z?k?lı!! d?di.
B?nd? ??ni h?rz?m?n

i?tiy?rum d?dim ??nr? h?m?n dud?kl?rın? yumuldum b?ni itm?y? ç?lıştı bır?kırmıyım bir k?ç d?kik? b?n? k?rşı k?ym?y? ç?lıştı ?m? ??nr? b?ktı ki çık?rdığı ???t?n ç??ukl?r uy?n???k “t?m?m dur!” d?di ç??ukl?r duym??ın d?di öt?ki ?d?y? g?çirdi b?ni y??m? n?lur y??m? d?di b?n h?m?n ç?buk d?dim ü?tünü çık?rm?y? b?şl?dı k?z?gını çık?rdı ?ltınd? ?üty?n f?l?n y?ktu köy ?lduğu için giymiy?rl?r öfff ?t?gid? indirdi.
V? Köylü güz?li y?ng?m çırıl çı?l?k k?rşımd?ydı…

?m?n ?ll?h’ın ? n? m?l öyl?! S?nki ?l d?ğm?miş t?z? t?z?k gibi mük?mm?l duruy?rdu! N?y?? ş?şkınlığımı ?tı? dud?kl?rın? y??ıştım.
? d? b?n? y??ıştı b?lliydi i?t?diği ?z y?l?ştıkt?n ??nr? ?mın? ?ürtm?y? b?şl?dım ?rtık y?lv?rıy?rdu ?glıy?rdu gir ?rtık ölüy?rum diy? y?r? y?tırdım ?mının için? b?nimkini ?z ??ktum ??ghh! d?di ??nr? t?kr?r çık?rdım ?ik ?ik diy? y?lv?rıy?rdu ?rtık bird?n canlı bahis bir? ?mını ?çtım bir girdim bir b?ğırdı b?ktım ?mınd?n ?z k?n g?ldi!!!! Bir b?ktım köylü güz?li y?ng?m ?ğlıy?r.
N?d?n ?ğlıy?r?un d?dim.
S?n d?v?m ?t, ?mımı yırttın r??m?n ?m? b?nid? f?n? ?ikiy?r?un! İlk ön?? ç?k f?n? ??nım y?nmıştı ?m? şimdi z?vkt?n

?ğlıy?rum m?r?kl?nm? d?di.
Y?ng? götünü dön d?dim ?lm?z d?di b?n ?m??n? bil? v?rm?dim h?m bu ?ğrıy? d?y?n?mıy?rum ??ninki ç?k büyük g?ldi b?n? gött?n y??m? b?n bu ??ıy? d?y?n?mıy?rum gött?n n??ıl y?????n d?di z?rl? dönd?rdim ??nr? b?ny?d?n ??bunu ?ldım iyi?? ?ıv?zl?dım! Y??m??????????!!!!!!! d?di, n?lurrrrrrrrrrrr! d?di… B?nd? y?????m d?dim!! Sikimin b?şını ?z girdirdim k?çtı ç?k ??nım y?nıy?r, y??m? lütf?n y?lv?rırım! d?di… Ç?buk g?l bur?y? y?k?? z?rl? y?????ğım ç??ukl?r uy?n???k, r?zil ??l??k?ın d?dim! T?hdit ?ttim y?ni ??nr? d? ?kl?dim; k?çm?k ?lur mu hiç öyl? m?lı bulmuşum ??nr? yin? k?ç???gını düşün?r?k bird?n bir? bir g?çirdim! Köylü güz?li y?ng?md?n öyl? bir çığlık g?ldi ki ??nır?ınız götün? k?f?mı ??ktum.
?m? bird?n ???i k??ildi v? y?t?ğ? düştü.

Öldü z?nn?ttim, b?ktım b?yılmış götünd?n k?n g?liy?rdu… H?fif t?k?t ?ttım uy?n?ın diy? ?m? uy?nm?dı.
B?nd? h?fift?n k?nı t?mizl?dim v? y?r?ğımı tükürükl?dim.
V? b?şl?dım ??m??l?m?y?… Göt d?liği d?r??ıktı ?m? b?ygın ?lduğu için k??ılmıy?rdu.
Ş?? Ş?? ???l?ri çıkıy?rdu v? ?r?d? b?kıy?rudm güz?ll?r

M?rh?b? ?rk?d?şl?r b??ir.
n?t b?n ?n???t hik?y?l?ri t?ki? ?d?li iki ?y k?d?r ?lmuştu ?kudukç? ?zıy?rdum.
?üz?nli ?l?r?k ??k? hik?y??i ?kudukt?n ??nr? y?ng?mi ?ikm?y? k?r?r v?rdim!

Y?ng?ml?r köyd? k?lıy?rl?r, köyd? k?ldıkl?rı içind? g?n?ld? iç ç?m?şırı,t?ng?,g-?tring fil?n giym?zl?r bir gün b?n t?rl?y? gitmiştim.
T?rl?d?n ?v? g?ldim y?ng?md? y?rulmuş y?tıy?rdu n? y??mışl?r?? ?rtık! l?r ?kuld?ydı, iç?ri k?f?mı uz?ttım b?ktım ki y?ng?m y?tıy?r ??nr? b?ş v?r d?dim dış?rı çıktım tuv?l?t? gittim 31 ç?ktim.
Köylü güz?li y?ng?mi ?klım? g?tir? bahis siteleri g?tir? ?kş?m ?lmuştu… S??t ?n iki bu?uk ?iv?rl?rıydı, dış?rı çıktım.
Köyd? tuv?l?tl?r dış?rıd? ?ldugu için ??nr?

köylü güz?li y?ng?m ?klım? g?ldi ?ğır ?ğır yürüy? yürüy? ?v? g?ldim k??ıyı ?çtım y?ng?m y?tıy?r, l?rd? y?tıy?rdu ?m??md? dış?rı içm?ğ? gittigi için ?vd? ??d??? l?r v?rdı.
Köylü güz?li y?ng?m z?t?n y?rulmuş y?tıy?r bir d? b?ktımki y?ng?min ?t?ginin ?ltınd? hiç bir ş?y y?k! H?m?n ?r?y? yön?ldim y?v?ş?? y?nın? uz?ndım ?m? içim kı?ır kı?ır ?diy?rdu h?m z?vkl?niy?rdum h?md? k?rkuy?rdum….

S?nr? k?ndimi t??l?dım v? n? ?l???k?? ?ldum d?dim, b?n z?vkt?n uç???k gibi ?lmuştum… H?m?n z?m?n k?yb?tm?d?n y?ng?min ?t?ğini k?ldırdım z?t?n ?ltınd? hiç bir ş?y y?ktu.
B?nim ??bb?r ??nt?l?nu yırt???k h?m?n ??nt?l?nu v? ?rm?ni b?x?rimi indirdim.
Y?v?şt?n y?v?şt?n y?nın? y?n?ştım kim??d? ??? ??d? y?k h???i h?rluy?, ölü gibi y?tıy?rl?r.
.
Sex hikayeleri Köylü güz?li y?ng?min ?t?ğinin ?ltın? k?f?mı ??ktum b?ktım kı?ırd?dı, h?m?n g?ri ç?ktim k?rkmuştum ??nr? götünü b?n? iyi?? dönmüştü ?ikimi ?mının y?nın? d?ğdirdim b?ktım kı?ırd?m? y?k ?z ?mını ?çtım için? ??ktum ?z b?ktım uy?ndı n? y??ıy?r?un ??n m?ny?k g?ri z?k?lı!! d?di.
B?nd? ??ni h?rz?m?n i?tiy?rum d?dim ??nr? h?m?n dud?kl?rın? yumuldum b?ni itm?y? ç?lıştı bır?kırmıyım bir k?ç d?kik? b?n? k?rşı k?ym?y? ç?lıştı ?m? ??nr? b?ktı ki çık?rdığı ???t?n

l?r uy?n???k “t?m?m dur!” d?di l?r duym??ın d?di öt?ki ?d?y? g?çirdi b?ni y??m? n?lur y??m? d?di b?n h?m?n ç?buk d?dim ü?tünü çık?rm?y? b?şl?dı k?z?gını çık?rdı ?ltınd? ?üty?n f?l?n y?ktu köy ?lduğu için giymiy?rl?r öfff ?t?gid? indirdi.
V? Köylü güz?li y?ng?m çırıl çı?l?k k?rşımd?ydı…

?m?n ?ll?h’ın ? n? m?l öyl?! S?nki ?l d?ğm?miş t?z? t?z?k gibi mük?mm?l duruy?rdu! N?y?? ş?şkınlığımı ?tı? dud?kl?rın? y??ıştım.
? d? b?n? y??ıştı b?lliydi i?t?diği ?z y?l?ştıkt?n ??nr? ?mın? ?ürtm?y? b?şl?dım ?rtık y?lv?rıy?rdu ?glıy?rdu gir ?rtık canlı bahis siteleri ölüy?rum diy? y?r? y?tırdım ?mının için? b?nimkini ?z ??ktum ??ghh! d?di ??nr? t?kr?r çık?rdım ?ik ?ik diy? y?lv?rıy?rdu ?rtık bird?n bir? ?mını ?çtım bir girdim bir b?ğırdı b?ktım ?mınd?n ?z k?n g?ldi!!!! Bir b?ktım köylü güz?li y?ng?m .
N?d?n d?dim.
S?n d?v?m ?t, ?mımı yırttın r??m?n ?m? b?nid? f?n? ?ikiy?r?un! İlk ön?? ç?k f?n? ??nım y?nmıştı ?m? şimdi z?vkt?n ?ğlıy?rum m?r?kl?nm? d?di.
Y?ng? götünü dön d?dim ?lm?z d?di b?n

?m??n? bil? v?rm?dim h?m bu ?ğrıy? d?y?n?mıy?rum ??ninki ç?k büyük g?ldi b?n? gött?n y??m? b?n bu ??ıy? d?y?n?mıy?rum gött?n n??ıl y?????n d?di z?rl? dönd?rdim ??nr? b?ny?d?n ??bunu ?ldım iyi?? ?ıv?zl?dım! Y??m??????????!!!!!!! d?di, n?lurrrrrrrrrrrr! d?di… B?nd? y?????m d?dim!! Sikimin b?şını ?z girdirdim k?çtı ç?k ??nım y?nıy?r, y??m? lütf?n y?lv?rırım! d?di… Ç?buk g?l bur?y? y?k?? z?rl? y?????ğım l?r uy?n???k, r?zil ??l??k?ın d?dim! T?hdit ?ttim y?ni ??nr? d? ?kl?dim; k?çm?k ?lur mu hiç öyl? m?lı bulmuşum ??nr? yin? k?ç???gını düşün?r?k bird?n bir? bir g?çirdim! Köylü güz?li y?ng?md?n öyl? bir çığlık g?ldi ki ??nır?ınız götün? k?f?mı ??ktum.
?m? bird?n ???i k??ildi v? y?t?ğ? düştü.
Öldü z?nn?ttim, b?ktım b?yılmış götünd?n k?n g?liy?rdu… H?fif t?k?t ?ttım uy?n?ın diy? ?m? uy?nm?dı.
B?nd? h?fift?n k?nı t?mizl?dim v? y?r?ğımı tükürükl?dim.

V? b?şl?dım ??m??l?m?y?… Göt d?liği d?r??ıktı ?m? b?ygın ?lduğu için k??ılmıy?rdu.
Ş?? Ş?? ???l?ri çıkıy?rdu v? ?r?d? b?kıy?rudm güz?ll?r güz?li y?ng?m uy?nmış mı diy? f?k?t h?l? b?ygındı v?y? num?r? y??ıy?rdu.
T?m b?ş?l???ğım ?ır?d? y?r?ğımı y?ng?min götünd?n çık?rttım v? ?ırtın? d?ğru ?ttırm?y? b?şl?dım.
Bir iki ?ttırdıkt?n ??nr? t?kr?r götün? ??ktum v? ??n m?nil?rimi git-g?l y???r?k y?ng?min götün? b?ş?ldım v? ü?tün? yığıldım.
? ?ır?d? y?ng?min kul?k m?m?l?rini y?lıy?rdum v? ?ll?riml? göğü?l?rini ?kşuy?rdum b?nim uf?klık y?ng?min götünün içind? h?fift?n uy?nm?y? b?şl?mıştı yin?.
?m? v?kit g?ç ?lmuştu ?m??m g?lir diy? k?rkmuştum y?ng?min içind?n çıkmıştım.
y?ng?min ü?tünü b?tt?niy? il? örttüm v? y?ng?min kıy?f?tl?rini düzgün?? ??nd?ly?nin üz?rin? k?ydum.
??h? ??nr? giyini? çıktım.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32